TV

Le bonheur est dans l'assiette selon ARTE

Dix Chefs à histoires

Par -


Encore une émission culinaire ! Encore des chefs inaccessibles dans la vie réelle pour le commun des téléspectateurs ! Encore un effet de mode auquel on imaginait ARTE imperméable !

Et puis non, rien de tout ça dans « Le bonheur est dans l’assiette », bien au contraire. Bon, allez, on vous accorde que le titre faussement référencé est un peu cucul mais il ne dit pas grand chose de ce que vous allez voir à l’occasion de cette Saison 2 d’une série inaugurée en 2012. Certes, il y a pas mal d’assiettes et beaucoup de petits bonheurs qui vont avec, mais Camille Labro et Nathalie Cuman n’ont pas conçu l’écriture de ces dix documentaires autour de la moindre assiette, ce serait confondre la cause et l’effet.

Elles ont d’abord choisi des hommes et une femme – côté parité, c’est la sociologie professionnelle des chefs qui l’impose – pour leurs histoires singulières et pour le territoire que leur cuisine interprète.

Mais attention, présenter la série par 10 chefs, 10 pays, 10 cultures, 10 occasions exotiques de traiter le sujet serait extrêmement réducteur. D’abord parce que les chefs choisis voyagent aussi et n’aspirent pas particulièrement à rester scotchés sur le pré carré de leur terroir et son cortège de fierté nationale. Camille et Nathalie se sont intéressées à eux pour leurs pouvoirs évocateurs, pour leurs capacités à nous faire partager un parcours, plus des idées sur la vie qui génèrent des idées de plats, pas l’inverse. Et bravo pour ces choix, leur éclectisme trace aussi le portrait d’une génération européenne. Alimentation Générale, chaque jour de diffusion, s’attachera à vous les présenter.

Et pour que la chose soit définitivement réussie, il fallait un réalisateur qui adhère au projet, qui reste dans le ton. Un spécialiste ? Surtout pas. Philippe Allante est surtout un amoureux du voyage, un rapide qui saisit les bonnes images au bon moment en sachant se faire oublier. On l’a rencontré pour lui poser quelques questions, en revenant notamment sur la Saison 1 que Arte a la bonne idée de rediffuser dans une version remontée.

Du lundi 13 octobre au vendredi 24 octobre à 17h45 (et en replay)
Rediffusion de la Saison 1 du 27 au 31 octobre, même heure

lundi 13 octobre : Alexandre GAUTHIER / La Grenouillère – France
mardi 14 octobre : Daniel BERLIN / Daniel Berlin Krog – Suède
mercredi 15 octobre : Ana ROS / Hisa Franko – Slovénie
jeudi 16 octobre : Mehmet GURS / Mikla – Turquie
vendredi 17 octobre : Pier Giorgio PARINI / Il Povero Diavolo – Italie
lundi 20 octobre : Oriol Rovira / Els Casals – Espagne
mardi 21 octobre : Wojciech Modest AMARO / L’Atelier Amaro – Pologne
mercredi 22 octobre : Kobe DESRAMAULTS / In de Wulf – Belgique
jeudi 23 octobre : James LOWE / Lyle’s – Grande-Bretagne
vendredi 24 octobre : Thorsten SCHMIDT / Malling and Schmidt – Danemark