À lire (ou pas)

René Laporte & Elodie Vieille Blanchard

Faut-il arrêter de manger de la viande?

Par -


faut-il arreter de manger de la viandeSaluons d’abord la collection intitulée « Le choc des idées » qui a le mérite de passer à travers les gouttes de la vulgarisation à tout va qui amène fatalement à la simplification, et du livre pour semi-professionnel vite ennuyeux.

Ici, le schéma est simple : on pose une question, on introduit son sujet, on fait ensuite parler un représentant du pour et un représentant du contre à pagination égale, ils ont ensuite un droit de réponse et on passe à la conclusion, le tout en 125 pages chrono. Le passage de ce qui ressemble furieusement à un conducteur d’un bon talk show de télévision à une version livre semble un peu téméraire sur le papier, mais ça marche. Largement d’ailleurs grâce à ce « médiateur » chargé de l’introduction et de la conclusion, ici Eric Birlouez, parfait dans le rôle.

« Faut-il arrêter de manger de la viande ? » est évidemment une question dont on connaît par avance la difficulté d’une réponse positive par la simple conséquence d’appartenance à un groupe ultra minoritaire. En 2012, 90% des français mangeaient de la viande, et pas qu’un peu : 3,4 fois par semaine. Etre dans les 10% végétariens représente évidemment un combat difficile pour une première raison d’ailleurs jamais invoquée par René Laporte, le défendeur du « non », c’est que nombre de carnivores aiment la viande d’abord pour ses goûts, les sauces qu’elle permet de faire, bref, le plaisir qu’elle procure.

Ce qu’a bien compris Elodie Vieille Blanchard, la défenseuse du «oui », en croyant bon d’ouvrir un chapitre de son argumentaire intitulé « L’alimentation végétale : un choix sain et délicieux », se défendant par avance de la monotonie gustative de la cuisine végétarienne jusqu’à s’obliger à citer le nom d’un restaurant parisien. Lire la suite de l’article.

Faut-il arrêter de manger de la viande ?
Contradicteurs : René Laporte / Elodie Vieille Blanchard
Médiateur : Eric Birlouez
Editions Le Muscadier
Date de parution : 15 février 2014
Nombre de page : 128 pages
Prix indicatif : 9,90€

Eric Birlouez sera présent au Salon International du Livre Gourmand de Périgueux du 21 au 23 novembre 2014.