Ville campagne Initiatives +

Bien manger dans une gare SNCF? À Nice c’est devenu incontournable

09.07.19

Les forces économiques de l’immobilier étant ce qu’elles sont, ce bijou architectural qu’est la Gare du Sud à Nice a failli disparaître de multiples fois avant que le Maire Christian Estrosi ne la fasse classer au Patrimoine historique et qu’elle ne devienne Halle gourmande.

Amis fines bouches qui ressassez  encore la litanie de l’absence d’une solide scène gourmande dans le Sud-Est de la France, il va falloir vous y faire, de Marseille à Nice, la prise de conscience du manger sain et bon suit aussi son petit bonhomme de chemin. Et pour Nice, la chose se double d’un projet urbain à proximité de l’incontournable et magnifique marché de la Libération.
La Gare du Sud inaugurée en juin 1892 a failli finir à la benne à de nombreuses reprises, mais elle aurait pu également se transformer en un Centre commercial comme les autres pour empiler les marques et générer des loyers.

Fort heureusement, la voici désormais dans toute sa splendeur contemporaine sous la plume des architectes Reichen & Robert, à qui l’on doit notamment la Grande Halle de La Villette, elle aussi sauvée de la démolition in extremis.
Les architectes, associés à l’agence Enia architectes, n’ont pas fait dans le m’as-tu-vu, et ont eu ce talent de restituer l’esprit des lieux tout en offrant aux 26 kiosques et comptoirs de restauration de quoi s’exprimer.
À l’instar de Foodhallen à Amsterdam ou du Borough Market de Londres, on vient à la Gare du Sud pour trouver la diversité, voire composer son repas  d’une entrée italienne, suivie d’un plat libanais pour finir par une magnifique glace au citron de la Maison du citron de Menton.

Avec la proximité d’un multiplexe cinéma et d’une résidence d’étudiants flambant neuve, l’alimentation revient à son rôle primaire : être au centre et ajouter à la promenade des Anglais une formidable Promenade des niçois.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Ville campagne ÉPISODE 3/6

Paysan(ne), un métier d’avenir ? Nécessairement !

13.02.24
Pour nos épisodes 1 et 2, les réponses de quelques acteurs de terrain à notre question avaient été successivement « Pas vraiment… » et « Certainement ! ». Avec la sortie du livre « Veut-on nourrir le monde ? » de Sébastien Abis, s’impose un...

Ville campagne Agriculture urbaine

Montréal inaugure la plus grande serre sur toit au monde

26.08.20
Une ferme au-dessus de la ville, sur le toit d'un bâtiment situé dans une zone commerciale et industrielle: aubergines et tomates bio prennent de la hauteur à Montréal dans la "plus grande serre sur toit au monde".

Ville campagne A la ferme

À la ferme plutôt qu’à la chaîne: des éleveurs s’organisent pour abattre leurs bêtes autrement

31.07.20
De la Normandie à la Provence, des éleveurs ferraillent pour abattre leurs bêtes à la ferme plutôt que dans un abattoir et s'assurer qu'elles soient "respectées jusqu'au bout".