En continu

Le pape prend la défense des ouvriers agricoles exploités en Italie

par AFP
06.05.20

Le pape François a pris mercredi la défense des ouvriers agricoles en Italie, dont de nombreux immigrés exploités, en appelant à profiter de la crise du coronavirus pour assurer « leur dignité » au moment même où le gouvernement s’écharpe sur leur régularisation.

« A l’occasion du 1er mai, j’ai reçu plusieurs messages sur le monde du travail et ses problèmes. J’ai été particulièrement frappé par la condition des ouvriers agricoles, dont de nombreux immigrés, qui travaillent dans la campagne italienne« , a déclaré le pape après sa traditionnelle audience du mercredi. « Malheureusement, très souvent, ils se retrouvent lourdement exploités. Il est vrai que la crise touche tout le monde, mais la dignité des personnes doit toujours être respectée. Par conséquent, je me joins à l’appel de ces travailleurs et de tous les travailleurs exploités et j’invite à saisir l’occasion de cette crise pour remettre au centre la dignité de la personne et du travail« , a ajouté François.

Chaque été, des milliers d’ouvriers agricoles africains, mais aussi bulgares ou roumains, viennent dans la péninsule pour récolter fruits et légumes. Souvent payés un salaire de misère et vivant parfois dans des camps aux conditions d’hygiène déplorables, beaucoup sont exploités par des organisations mafieuses. Alors que la convention collective de l’agriculture prévoit une durée de travail journalière de 6H40 avec une rémunération de 50 euros par jour, ces ouvriers travaillent plus de huit ou dix heures par jour, voire 14 heures. Le tout en étant payés à la quantité (3 à 4 euros pour 350 kilos), ce qui leur permet d’arriver péniblement à 20-30 euros par jour.

Un débat politique fait rage actuellement en Italie pour régulariser une partie importante de ces travailleurs agricoles, essentiels au circuit de production et de distribution qui est resté opérationnel malgré l’épidémie du coronavirus. Seraient aussi concernés les employés de ménage ou les aides de personnes âgées à domicile. La ministre des politiques agricoles Teresa Bellanova souhaite concéder des permis de séjour temporaires de six mois à ces catégories « d’invisibles » travaillant au noir -quelque 600.000 personnes- si les employeurs en font la demande. Elle est soutenue par le ministre en charge du Sud Giuseppe Provenzano, qui parle d’une nécessaire « modernisation du secteur agricole ». Le Mouvement Cinq Etoiles (anti-système), qui fait partie de la coalition au pouvoir avec le Parti démocrate (centre gauche), freine en revanche en proposant une régularisation plus restreinte, tandis que les partis d’opposition d’extrême droite sont contre le projet.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu

Le beau, le bon et le bien fait récompensés par le Label Fabriqué à Paris

14.11.23
Le jury du Label "Fabriqué à Paris" s'est réuni le 10 novembre 2023 pour récompenser les produits de l'artisanat les plus authentiques. Parmi les 486 candidatures, il a distingué 15 lauréats, répartis en cinq catégories.