En continu Entreprises

Foodora amorce son retrait du marché néerlandais

par AFP
20.08.18

Sur le départ dans plusieurs pays, la société allemande de livraison de repas à domicile Foodora a notifié mercredi ses travailleurs aux Pays-Bas de son retrait du marché néerlandais, ont rapporté les médias locaux.

La compagnie qui, comme ses concurrents Uber Eats ou Deliveroo, permet aux particuliers de commander via leur smartphone des repas préparés par des restaurants locaux, avait annoncé le 3 août son retrait d’Australie, France, Italie et Pays-Bas pour se concentrer sur de nouveaux marchés, au moment où elle est poursuivie pour la façon dont elle traite ses travailleurs. « Foodora arrête ses activités aux Pays-Bas et a demandé le licenciement de ses employés. La société basée à Amsterdam a informé le personnel par e-mail mercredi », a indiqué le quotidien Financieel Dagblad.

Les syndicats ont également été informés et Foodora rassemblera ses travailleurs néerlandais lors d’une réunion d’information vendredi à Amsterdam, a poursuivi le journal. « Dans les marchés où nous ne sommes pas numéro 1 et où nous ne voyons pas de moyen d’obtenir cette place (…) nous arrêtons nos activités« , avait indiqué sans davantage de précisions le PDG du groupe, Niklas Östberg, lors de la présentation des résultats trimestriels de la compagnie début août. Foodora, arrivé aux Pays-Bas en 2015, n’a pas précisé le nombre de travailleurs concernés par son départ du marché néerlandais mais a assuré les syndicats de « son intention de respecter les contrats et les droits des travailleurs« , a rapporté la télévision publique néerlandaise NOS.

La société allemande arrêtera « progressivement » les livraisons de repas dans les sept villes néerlandaises où la société est représentée, à savoir Amsterdam, Utrecht, La Haye, Rotterdam, Haarlem, Eindhoven en Leiden, a indiqué le Financieel Dagblad. Egalement arrivé en Australie en 2015, Foodora y réduit graduellement sa voilure pour arrêter totalement d’opérer sur l’île-continent le 20 août. Foodora a été ces derniers mois la cible des critiques des syndicats australiens et fait l’objet de poursuites devant un tribunal fédéral par le Fair Work Ombudsman (FWO), l’institution qui veille au respect du droit du travail en Australie.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu

Refugee Food Festival revient pour une deuxième édition à Nice

12.06.24
Parmi les 11 autres villes de France et de Suisse où l’association posera ses valises, c’est de l’édition qui aura lieu au soleil du 12 au 16 juin dont on voulait vous parler.

En continu Guide

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.