Culture food À lire (ou pas)

Raccoon, un festin graphique

20.11.14

Avec Le Festin de Raccoon, l’illustratrice Marianne Ratier, signe un atypique livre de cuisine pour enfant, aux illustrations tout en finesse et en poésie, mais sans recettes, qui vient de gagner le prix du livre pour enfant du Salon du livre gourmand de Périgueux.

« Demain, c’est le grand jour. Comme chaque année, les Smith donnent une grande fête dans leur jardin. Raccoon est aux aguets : à la nuit tombée, il ira dans le garde-manger se faire son dîner. Mais le petit animal n’en imaginait pas tant… quel festin ! »

Quand on ouvre le livre, il ne ressemble en rien à ce que l’on avait imaginé. Un peu de texte de-ci de-là et de forts jolies planches de nourriture sur un mode tapisserie de grand-mère, et un Racoon à chercher et à trouver dans les pages pour les longues soirées d’hiver, à la mode Charlie. Bref, ni un livre de cuisine, ni vraiment une histoire, ni un livre d’images non plus.

LeFestin2
LeFestin8

On comprend mieux le livre quand on se penche sur son passé. Marianne Ratier passe d’abord par la publicité avant de se consacrer pleinement à l’illustration. Elle réalise de nombreux projets dans le domaine de la mode (Homecore, Bérangère Claire, Kitsuné, Le Mont-Saint-Michel) ou de la presse écrite (Marie-Claire, Cosmopolitan, Papier Mâché, Milk) … De son parcours, elle raconte « Petite fille je voulais faire des livres pour enfants. Mais après le bac je me suis dit qu’il serait trop difficile de vivre du dessin. J’ai donc longtemps tourné autour du pot : d’abord des études de lettres, puis d’arts appliqués. Après l’école j’ai travaillé quelque temps dans la publicité ; j’étais encore chez Publicis au moment où «Fin décembre», mon premier livre, est sorti. C’est là que j’ai voulu tenter ma chance et faire ce dont j’avais vraiment envie. »

Voilà pourquoi, ses grandes planches empruntent plus parfois au registre du graphisme que du livre pour enfant. Mais le mélange fonctionne, et nous amène ailleurs … On aime moins la planche Limonade qui semble directement tirée d’une publicité pour Perrier, mais c’est peut-être le seul hic de l’ouvrage.

LeFestin7
LeFestin4

Comme Le festin de Raccoon n’est pas un livre de cuisine, évidemment il n’y a pas de recettes de cuisine … Mais pour rêver, ou peut-être pour donner simplement envie de cuisiner, le livre se termine avec le fabuleux menu de fête des Smith en 10 services … Marianne Ratier ne nous donne pas les doses, ni ne nous explique comment faire, mais au petit bonheur la chance, les menus ne semblent pas très compliqués et ne pas avoir de règles est peut-être le moyen d’exercer notre créativité!

LeFestin6
raccoon

Au fil des pages on se laisse emporter par la poésie de Marianne Ratier. Une belle découverte à feuilleter en famille.

Le site de Marianne Ratier

Si vous aimez nos articles, dites-le nous sur notre page Facebook!

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Documentaire

“L’expérience biosphère : 120 jours dans le désert”, le documentaire qui vous fait aimer 2090

13.05.24
Disponible sur Arte jusqu’en 2026, le documentaire de Laurent Sardi nous plonge dans une vision futuriste et optimiste de ce que pourrait être, en 2090, notre quotidien au climat passablement déréglé.

Culture food Restauration À table

Excursion dans quatre food courts parisiens au goût du jour

Voici quelques années, le mot même de food court, que l'on a pris l'habitude de ne pas traduire, était  absent de l'univers de la restauration. Concept plutôt anglo-saxon, le voilà rendu ultra tendance avec l'ouverture récente de plusieurs pôles...

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de l’ogre

09.04.24
Il existe un endroit à une heure de Montréal où un certain Martin Picard vous offre pendant les trois mois de la Saison des sucres un repas d'un autre siècle où il convoque à la même table Pantagruel et...