Culture food Un oeil sur le monde

« Chow », une passionnante exposition au Museum of Food and Drink de Brooklyn

02.11.19

Le Museum of Food and Drink de Brooklyn (MOFAD) est un musée singulier. Entièrement consacré aux pratiques alimentaires, il présente en ce moment une exposition intitulée « Chow : Making the Chinese American Restaurant » où l’on découvre comment la vague d’immigration Chinoise a contribué à façonner aux États-Unis une cuisine avec ses propres saveurs, traditions et innovations.

Copyright MOFAD City / Eater

« La nourriture, c’est de la culture. » On est prévenus dès l’entrée du MOFAD, un musée d’un nouveau genre consacré exclusivement à l’alimentation et qui a pour « objectif est d’être le premier musée de l’alimentation au monde et une ressource éducative mondiale qui inspire des générations de mangeurs curieux de tous âges et de tous horizons. » 

Il faut dire que le musée est associé à un conseil d’administration et de conseillers éminents dans le domaine de l’alimentation et de la gastronomie. Pour n’en citer que quelques uns : Patrick Martins, fondateur de Slow Food USA, David Chang, célèbre chef de Momofuku, ou encore Garrett Oliver le fondateur de la Brooklyn Brewery.

Dans les faits, l’idée est simple : susciter la curiosité du public vis à vis d’un sujet qui nous concerne tous, au travers d’expositions permettant de se connecter au monde qui nous entoure mais aussi d’avoir une meilleure compréhension des autres cultures. 

Food is culture. Discover why at the Museum of Food and Drink.

MUSEUM OF FOOD AND DRINK

Très diverses, les expositions du MOFAD abordent des sujets très éclectiques : des Céréales « Boom! The puffin gun and the rise of cereal« , aux saveurs « Flavor: Making It and Faking It », de l’esprit de la fête « Feasts and Festivals », au curry « Knights of the Raj », jusqu’à la présentation de leur propre collection constituée d’une centaine d’objets acquis depuis leur ouverture en 2013. 

La dernière exposition « Chow : Making the Chinese American Restaurant » célèbre la naissance et l’évolution des restaurants chinois américains, retraçant leur histoire de près de 170 ans. Elle suscite évidement une réflexion sur l’immigration, l’identité culturelle et ce que signifie être américain. On découvre aussi comment les Chinois américains, et ce malgré le racisme et les lois d’exclusion, ont créé l’une des cuisines les plus aimées des États-Unis.

Enfin, juste avant de partir, un petit journal attire notre curiosité sur le comptoir. Il nous explique que le MOFAD s’est associé au site EATER (lui même associé au Musée) pour développer MOFAD City – Stories behind the way America eats today, un guide en ligne qui regroupe des histoires, toutes très personnelles,  qui donnent des clés pour comprendre la façon dont se nourrit l’Amérique aujourd’hui.

Simple, pas prétentieux et plein de bonnes idées – comme celle d’avoir un billet groupé avec une dégustation – le MOFAD est un vrai musée à taille humaine. Avant de repartir, nous goutons au thé au jasmin en libre service et nous asseyons au comptoir de la cuisine pour gouter un mini shop suey. Et comme chacun en la matière culinaire a quelque chose à dire, ou à ajouter, en sortant de l’exposition, le public peut noter les spécialités de son pays ou de sa ville sur une carte. Cartes, ciseaux, et crayons sont là pour ajouter du ludique à l’intelligent. Décidément, le MOFAD a tout compris.

Où manger dans Brooklyn entre Greenpoint et Williamsburg ?

Five Leaves : l’incontournable du quartier où l’on prend un café, un petit-déjeuner ou un brunch, tout est possible… 18 Bedford Ave, Brooklyn

Chez ma tante : un endroit cosy où manger des pancakes le dimanche midi (et en plus la carte des vins natures est formidable) ! 90 Calyer St, Brooklyn

Maman : on se retrouve à maman pour grignoter une pâtisserie (et notamment leur fameux chocolate chip cookies) ou un bon sandwich aux produits de la ferme. 80 Kent St, Brooklyn

Okonomi Yuji Ramen : une cantine toute simple, pour déguster un bol de ramen dans les règles de l’art. 150 Ainslie St, Brooklyn

Pauli Gees Pizza : une vraie pizza à l’américaine (pas napolitaine) avec une croute bien moelleuse. 60 Greenpoint Avenue, Brooklyn

Oxomoco : un mexicain comme il est évidement impossible de trouver à Paris … 128 Greenpoint Ave, Brooklyn

Spring – Summer – Autum – Fall / Sweet Green : une chaîne (il existe 77 restaurants Sweet Green aux US) basée sur des produits de saison et locaux. La liste des producteurs est affichée et on peut se composer une salade ou un bol chaud. Bon, simple et accessible pour tous. 162 N 4th St, Brooklyn

Et bientôt Fulgurances New York, que l’on remercie pour ces bonnes adresses à Brooklyn.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.

Culture food Évènement

L’immense patrimoine gourmand numérisé de la Bibliothèque Nationale de France

21.05.24
Pour les chanceux férus de patrimoine gourmand qui seront à Paris le 28 mai prochain, il est urgent de vous inscrire à cette rencontre Gallica des plus appétissantes.

Culture food

“L’expérience biosphère : 120 jours dans le désert”, le documentaire qui vous fait aimer 2090

13.05.24
Disponible sur Arte jusqu’en 2026, le documentaire de Laurent Sardi nous plonge dans une vision futuriste et optimiste de ce que pourrait être, en 2090, notre quotidien au climat passablement déréglé.