Nos vidéos

Débats Haut débit #5

Agriculteur : le pire métier du monde ?

L’agriculture c’est pas compliqué : il y a les gentils et les méchants. Naturellement, les méchants mènent le jeu et les gentils en bavent. Voilà ce qui reste de nos conversations, dans les médias et les dîners, une fois que le fruit de notre candeur est épluché de son verbiage. Mais finalement, aux multiples acteurs de l’agriculture, a-t-on seulement pensé à demander « comment ça va ? » La réponse pourrait bien rapprocher deux camps qui n’existent peut-être pas…

Voir

Débats Haut débit #4

2030 : Action ou vérité?

« 2030 … Vous avez le pouvoir, vous en faites quoi? » Pour ce 4ème débat Haut débit la question était posée à des acteurs très divers de la chaîne alimentaire. De loin le débat le plus long de la série, où l’on a rapidement compris que la voie était étroite entre utopie locale et réalité mondiale.

Voir

Débats Haut débit #3

Les circuits courts court-circuitent le marché

Un producteur sur cinq vend en circuit court. Marché, AMAP, grandes surfaces, points de vente collectifs, Ruche qui dit Oui, la forme, rentrée dans les moeurs est en plein développement. Mais du champ à l’assiette, il reste encore quelques friches à explorer.

Voir

Débats Haut débit #2

50 nuances d’engrais

La question du jour posée à nos deux invités, Gilles Poidevin délégué général de l’UNIFA et Alain Canet, président de l’Association française d’agroforesterie était : « les engrais ont-ils sauvé plus de vies qu’ils n’en ont coûté. » Et la réponse proposée par Alain : « ce n’est pas le sujet, regardons plutôt l’état des sols. » Ce que nous avons fait.

Voir

Débats Haut débit #1

Bio et techno, le mariage pour tous

Pour ce premier débat Haut débit organisé par La Ruche qui dit oui au Salon de l’Agriculture, soyons honnête, on ne s’attendait ni au pire ni au meilleur, mais plutôt à des monologues parallèles. D’un côté de jeunes technoïdes élevés à la graine de drones et de l’autre quelques bons agriculteurs regardant passer les trains de la technologie avec suspicion, en ruminant des « c’était mieux avant ». Erreur totale d’appréciation d’un phénomène qui est vite apparu comme beaucoup plus révolutionnaire qu’il n’y paraît.

Voir