portrait

Mathilde Touvier, une sacrée décodeuse

17.04.23

La quarantaine à peine passée, la chercheuse Mathilde Touvier aligne déjà un nombre impressionnant de publications les plus sérieuses sur ce que nous mangeons et les effets sur notre santé. Elle partage ses immenses connaissances ces jours-ci avec un cours tout public au Collège de France et en profite pour remettre l’église au milieu du village.

Directrice de l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), les recherches de Mathilde Touvier contribuent notamment à l’élaboration du Programme national nutrition santé (PNNS). Si vous voulez pouvoir décoder parmi les tonnes de Fake news déversées quotidiennement dans la presse et sur les réseaux de toute nature ce qui relève de l’état de la science plutôt que de la scientologie, oubliez un instant vos cachets de bêta-carotène, vos pilules de magnésium, votre régime crudivore et votre phobie du gluten et revenez à de la méthode et à de la discipline scientifique.

Mathilde Touvier est une rigoureuse, une qui supporte mal les approximations et les plans sur les comètes. Sa leçon inaugurale au Collège de France le 11 avril dernier sur l’état des connaissances scientifiques sur le rôle de la nutrition dans la prévention des maladies chroniques est un modèle du genre. Alors si vous en êtes encore à vous demander si 5 fruits et 5 légumes par jour c’est une bonne chose ou si le Nutri-score est efficace voilà une bonne référence pour pouvoir débattre sur des bases solides.

Les cours s’étalent jusqu’au 13 juin, pour ceux qui peuvent se déplacer au Collège de France c’est gratuit et sans réservation et pour les autres tout est filmé, le premier est ici .

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par