Culture food Natures mortes

Alex Yudzon ou l’esthétique du temps qui passe

03.01.17

Décadence? Surconsommation? Esthétique du temps qui passe? Les photographie d’Alex Yudzon sont profondément enracinées dans la pratique et l’histoire de la peinture.

Dans la série, Le Radeau de la Méduse, il utilise peinture, photographie et aliments comme support de création. Pour cette série inspirée par le genre des Vanités et des natures mortes Alex Yudzon combine nourriture pourrie et objets divers comme pour mieux souligner le côté éphémère de l’expérience sensuelle ou la vacuité de la surconsommation. Les scènes de fonds, peintes à la main, contrastent toutes avec les installations du premier plan. Quand à l’ensemble des photographies, elles dépeignent des scènes relativement décadentes, l’abondance de nourriture permettant de créer un monde beau et grotesque à la fois. L’ensemble de la série dénote un humour certain mais plutôt sombre.

 

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food

Le délicieux ragoût aux haricots blancs de la journaliste Céline Maguet

Pour cet avant-dernier papier sur la campagne “Future is légumineuses”, la chaire ANCA a choisi de mettre en lumière le ragoût aux haricots blancs de Céline Maguet.

Culture food Québec

Montréal, capitale gastronomique ?

04.03.24
C'est la dernière ligne droite pour la 25ème édition du festival "Montréal en lumière" où la gastronomie a pris une place prépondérante.

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de l’ogre

09.04.24
Il existe un endroit à une heure de Montréal où un certain Martin Picard vous offre pendant les trois mois de la Saison des sucres un repas d'un autre siècle où il convoque à la même table Pantagruel et...