reportage Mangeons Slow

Slow Burger

Lundi 2 juillet, Eric Sanceau a invité quelques amis pour un petite « burger party ». Il a reçu une quarantaine de personnes dans sa Ferme de la Petite Hogue, à Auffargis (Yvelines), en partenariat avec le convivium Slow Food Paris Terroirs du Monde, présidé par Juliette Helson.

Ancien cavalier de compétition, Éric Sanceau mène sa ferme avec rigueur et discipline. Mais derrière le charme du lieu se cache un élevage engagé, respectueux de la nature et des animaux. Les vaches, une dizaine de races, ne sont nourries qu’à l’herbe et au foin, écoutent de la musique classique à l’étable, et sont abattues dans les meilleures conditions possibles.

Avec la boutique locale, les Fermiers Gourmands, avec les bouchers et les chefs d’Ile-de-France, il prône le circuit court et la valorisation des carcasses entières. C’était l’objet du rassemblement du jour.
Symbole de la malbouffe, le burger a montré qu’il ne voulait de mal à personne lorsqu’il était porté par un éleveur responsable et mis entre les mains de chefs tels que Frédéric Vardon (39V*, Paris), Frédéric Larquemin (Trianon Palace*, Versailles), Xavier Désiré (Abbaye des Vaux de Cernay, Cernay-la-Ville), Christophe Cornier (Auberge de l’Élan, La Celle-les-Bordes), Christophe Parent (SENV, Rungis) et Laurent Gherardi (ancien cuisinier, directeur du Leclerc Rambouillet, héraut du circuit court dans la grande distribution).

Ils ont travaillé les avants d’une vache Salers de la ferme, mais aussi les légumes, herbes et produits laitiers de l’Arche du Goût / Sentinelles Slow Food disponibles au magasin de producteurs Les Fermiers Gourmands.
Alimentation Générale était là.

Pour en savoir plus

« Eric Sanceau, éleveur écolo »

Vu sur : M Le Monde du 16 mars 2018

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par