reportage Cultures du goût

« Bigger than the Plate », brillante exposition au Victoria & Albert Museum de Londres

Le seul fait qu’une institution majeure de la vie culturelle britannique s’intéresse à l’alimentation est un signe des temps. Mais l’intérêt que ce soit le V&A réside dans le fait qu’il peut se permettre de mixer joyeusement les travaux d’artistes, de scientifiques comme des projets de start-up.

Notez bien dans vos agendas : il vous reste jusqu’au 20 octobre pour passer par Londres et aller voir « Bigger than the Plate », une exposition à nulle autre pareille. À la fois pédagogique dans son déroulé, esthétique dans les objets qu’elle présente, élégante dans sa scénographie, amusante dans ses dispositifs interactifs et brassant le local comme l’international, bref, une exposition où l’on apprend avec les cinq sens.

Que disent de nous nos assiettes ?

Certes le V&A est un habitué du brassage des disciplines plastiques, mais pour l’alimentation, il lui a fallu aller bien plus loin. Que révèlent de notre époque notre manière de produire et de consommer notre nourriture ? Comment faire évoluer nos habitudes alimentaires pour construire un avenir plus respectueux de notre planète ? C’est à ces questions qui, au-delà de nos assiettes, visent notre civilisation même – que s’intéresse, le V&A Museum de Londres, dans son exposition Bigger than the plate.

À travers quatre sections – « Compost », « Agriculture », « Commerce » et « Alimentation » –, les commissaires d’exposition Catherine Flood et May Rosenthal Sloan présentent 70 projets d’art contemporain. Trente objets issus des collections du musée, notamment les toutes premières publicités, viennent jalonner ce voyage au cœur de nos modes de vie.

L’avenir de l’alimentation

Nous avons rencontré Catherine Flood, l’une des Commissaires de l’exposition qui nous explique comment l’idée est née et quelle forme elle a souhaité donner à l’ensemble des interrogations qui agitent le monde sur l’avenir de notre alimentation.

Quand la nourriture est réemployée …

Mais le coeur du savoir-faire et de l’excellence du V&A, c’est le design. Artistes et designers collaborent ainsi avec des agriculteurs, des chefs et des scientifiques afin de faire naître des idées nouvelles et inventer la société de demain. À « Bigger than the Plate », vous serez amenés à faire de l’économie, du commerce, à vous exercer aux recettes anti-gaspillage, à comprendre le chainage de l’assiette au champ. Ainsi, l’exposition se termine par une gigantesque table avec des objets tous aussi surprenants les uns que les autres. Nous avons demandé à Catherine Flood de nous en décrire un plus précisément.

« Bigger than the plate », exposition au V&A de Londres jusqu’au 20 octobre – Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h45 sauf le vendredi, nocturne jusqu’à 22H00 – Entrée : 17£

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par