portrait Initiatives +

Because she’s a happycultrice

10.05.16

Margaux s’apprête à faire un tour de France des Happycultors. Pendant 7 mois, cette jeune femme va partir à la rencontre d’agriculteurs heureux au volant de son Happycar. Pour promouvoir une autre agriculture, respectueuse de l’environnement.

Margaux Bounine-Cabalé a mis la dernière main à son « happycar ». Un véhicule hybride mais pas vraiment au sens où on l’entend ordinairement. L’auto est aussi un garde-manger puisqu’il porte sur son toit un potager. Il va l’accompagner à travers son tour de France des Happycultors. Des agriculteurs qui ont le sourire ? Ils sont légions, selon Margaux, l’idée est juste de les rendre visible. Elle a donc décidé d’aller à la rencontre de ces pionniers de l’agriculture naturelle .

« J’ai décidé de monter ce projet de tour de France  pour pouvoir me former au mieux mais aussi pour communiquer autrement sur ce sujet, explique Margaux sur son blog. Je vais donc aider une trentaine de projets agricoles divers et variés dans toute la France, communiquer sur ce que je vais vivre sur mon blog trilingue et filmer toutes ces aventures. À terme j’aimerais monter un projet de ferme urbaine, intégrer cet « oasis de vie » dans mon quotidien urbain habituellement stressant… » raconte-t-elle.

portrait

Happening bucolique

Si vous habitez à Paris, peut-être vous a t elle surpris dans le métro, au détour d’une rame. Son happening bucolique en pleine jungle urbaine a fait lever la tête de pas mal de passagers d’ordinaire perdus dans un livre ou dans leurs pensées. L’engagement de Margaux commence en 2011. Après 6 mois d’éco-volontariat en Amérique du Sud, cette étudiante parisienne en droit décide de troquer son Code Civil contre des bottes de jardinière. Elle poursuit des études en biodiversité à la Sorbonne et après de nouvelles missions dans des fermes en Amérique du Sud, elle choisit de mener à bien son Tour de France de l’agriculture qui a le sourire.

 

Au menu de ces rencontres, il y aura de la permaculture et de la biodynamie forcément mais Margaux s’intéressera également à la transformation de produits et réalisera des ateliers de sensibilisation dans des centres aérés.  Le périple la mènera de l’Ile-de-France aux Midi-Pyrénées en passant par la Normandie (dont une étape à l’incontournable Ferme du Bec Hellouin) Et à défaut d’embarquer dans le HappyCar avec elle, vous pourrez toujours suivre ses aventures sur son blog. Le grand départ est prévu le 12 mai.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par