chronique À lire (ou pas)

Carlo Petrini et Olivier Roellinger pour inaugurer « cuisinons l’époque »

26.02.18

L’Humanité publie ce matin un hors série « Cuisinons l’époque » avec en couverture Thierry Marx et le titre « Un Marx et ça repart ». Une semaine après son hors série « Marx le coup de jeune », on se dit que le quotidien ne manque pas de suivi ni d’humour dans son calendrier éditorial. Côté cuisine, c’est de Thierry qu’il s’agit mais on notera surtout un entretien croisé inédit et passionnant entre le fondateur de Slow Food Carlo Petrini et le cuisinier Olivier Roellinger.

Le sommaire est dense, comme s’il y avait urgence à rattraper un train en un seul et unique numéro. Un peu de people avec les chroniqueurs star François Régis Gaudry et Nicole Ferroni, des recettes « inédites »- mais peut-on jamais savoir si une recette l’est ? -, des chefs emblématiques étoilés (Marx, Camdeborde, Magie, Sulpice), un focus bio, les cantines, les circuits courts, Monsanto et le vin nature. Bref, tout évoquer des problématiques de la cuisine, voire de l’alimentation, en 98 pages chrono! Le hors série comporte surtout une longue interview croisée, menée de main de maître par la rédactrice en chef Paule Masson, qui a réussi à mettre autour de la même table un cuisinier engagé et militant et le fondateur italien de Slow Food. On ne va évidemment pas vous dévoiler la teneur du dialogue, mais dans une période où les crises alimentaires se succèdent et où le monde agricole est en ébullition, disons simplement que six pages d’optimisme et de pensées positives sur la transmission et le dynamisme des transitions en cours, ça vous fait commencer une semaine de Salon de l’agriculture au beau fixe!

En kiosque 7,90€
Crédit photo: Paule Masson

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par