agenda À table ! Le repas tout un art

« À Table ! Le repas, tout un art » à la Manufacture de Sèvres

02.02.21

Type Exposition

Dates Tous les dimanches

Lieu Manufacture de Sèvres

En 2021, Sèvres – Manufacture et Musée nationaux présente l’exposition « À Table ! Le repas, tout un art » : une invitation à un voyage gourmand de l’Antiquité à nos jours, gourmand et l’occasion de fêter les 10 ans du classement du repas gastronomique des Français par l’UNESCO comme les 280 ans de la Manufacture de Sèvres.

Née d’une idée originale du musée de Pointe-à-Callière de Montréal, l’exposition retrace l’histoire du repas gastronomique des Français, de l’Antiquité à nos jours. Elle évoque la préparation des mets et leur consommation, les arts de la table et celui de la conversation, et convie le visiteur à un tour de tables mettant en scène près de 1 000 œuvres provenant en majorité des riches collections du Musée national de céramique de Sèvres et du Musée national Adrien Dubouché de Limoges. Les prêts prestigieux d’institutions et de grandes maisons françaises comme Christofle ou Saint-Louis complètent le propos. Les exceptionnelles créations de la Manufacture de Sèvres en ponctuent le parcours.

L’exposition propose une grande diversité d’objets et de matériaux (couverts, assiettes, verres, plats, terrines, saupoudreuses, salières, chocolatières, services à thé, café ou chocolat, coffrets en cuir, menus, huiles sur toile, gouaches, estampes, livres anciens, documents d’archives, photographies,

installations contemporaines et orfèvrerie) et s’articule autour de 7 services : « Banquets antiques », « Aux origines du festin français », « Une Renaissance … gastronomique ? », « Le triomphe du modèle français au Grand Siècle », « Raffinement au Siècle des Lumières », « L’obsession gastronomique » et  » Une nouvelle ère pour le repas gastronomique ».

L’exposition montre l’évolution d’une pratique partagée par tous. Elle fait œuvre citoyenne en luttant contre l’uniformisation des goûts et en soutenant la créativité de la culture française. Elle rappelle l’importance du repas gastronomique qui accompagne en France tous les grands événements de la vie. À travers cette exposition, Sèvres – Manufacture et Musée nationaux célébre la convivialité, le partage et la transmission. Autour du thème fédérateur de la gastronomie, l’exposition s’adresse au plus grand nombre : familles, jeune public ainsi qu’aux amateurs et connaisseurs de gastronomie, d’histoire et d’arts de la table.

L’exposition sera visible dès la réouverture des musées.
Plus d’infos : Sèvres

La programmation culturelle

Pour compléter les thèmes abordés par l’exposition et s’interroger sur des questions actuelles liées à la gastronomie, la nutrition, la biodiversité ou les arts de la table, Alimentation Générale a concocté une programmation de rencontres et d’ateliers en ligne qui programme invite cuisiniers, designers, artisans, historiens et scientifiques à échanger sur le sujet.

==== En ligne ====

Dimanche 7 février 
Philosophie du goût avec Olivier Assouly, philosophe
Malgré l’inventivité et la créativité de nombreux chefs tout au long de l’histoire, la gastronomie n’a jamais été classée comme un art majeur. La faute à son statut éphémère ou à la « vulgarité » du sens auquel elle fait appel ?
Ecouter l’entretien

Dimanche 14 février
Le thé au naturel avec Arnaud Bachelin, Tea connoisseur Thé-ritoires
La maison de thé Thé-ritoires source ses thé dans des plantations qui respectent l’environnement et ont une éthique solidaire. Rencontre avec un spécialiste du thé au naturel.
Voir l’entretien

Dimanche 21 février 2021
Le cuisinier et l’art avec Julia Csergo, historienne du monde de l’alimentation
Les cuisiniers font l’objet aujourd’hui de multiples événements médiatiques et le culinaire a investi le champ de la performance. La cuisine est-elle de l’art? Et quel est le statut artistique de l’expérience gustative et éphémère qu’est la cuisine?
Ecouter l’entretien

Dimanche 28 février
Par amour du pâté en croûte avec Marion Sonier, ébéniste-traiteur, Lastre Sans Apostrophe
Marion Sonier est ébéniste-traiteur, sculpteur sur beurre et sur rillettes. Yohan son compagnon … du devoir, cuisinier-traiteur, décroche le trophée si convoité des Championnats du Monde du pâté croûtes en 2012, devant un prestigieux jury composé de MOF et de cuisiniers de renom. Ensemble, ils réinterprètent la charcuterie pâtissière avec une précision d’orfèvre, à la manière d’Antonin Carême ou encore de Jules Gouffé, nous faisant traverser l’histoire en quelques bouchées.
Voir l’entretien

Dimanche 7 mars
Des vins vivants avec Jean-Michel Deiss, vigneron Domaine Marcel Deiss
On le qualifie de vivant, libre, naturel… Le vin nature est au bord de toutes les lèvres et dans tous les verres. Comment se fabrique-t-il, se déguste-t-il ? On vous dit tout sur le vin nature.
Ecouter l’entretien


==== Sur place ====

Rencontre 1 :

Le jardin dressé et la table jardinée avec Antoine Jacobsohn, ingénieur agronome, historien de l’alimentation et responsable de l’École Nationale Supérieure de Paysage
Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Quel esprit de l’époque est conservé aujourd’hui?  Quel rôle joue le Potager du Roi dans la conservation des pratiques culturales?  

Ode à la (bio)diversité avec Patrick Degeorges, philosophe, Institut Michel Serres 
Face au dérèglement climatique, face aux crises de santé publique, le citoyen aujourd’hui peut-il reprendre la main?  Sur son alimentation? Sur la biodiversité? Quelle pourrait-être la plus-value sociale, alimentaire et écologique d’un hectare de terre agricole dans une zone d’urbanisation dense ?

Le chemin des herbes avec Marc-André Selosse, professeur du Muséum national d’Histoire naturelle, botaniste
Les humains s’en sont nourris exclusivement pendant des plusieurs millions d’années. Quelles sont ces plantes comestibles? Et comment les trouver en milieu urbain?

====

Rencontre 2 :

L’art des épices avec Bruno Laurioux, Professeur à l’université de Tours, Président de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation
Le gingembre, le clou de girofle et la cannelle étaient réservés aux rois et aux nobles ; le poivre était l’épice la plus prestigieuse en France …  Plongée dans l’histoire des épices qui a accompagné notre civilisation depuis la Rome antique.

Atelier : Roï Hendel, fondateur des Epices Shira, Paris
Symboles de luxe et de raffinement extrêmes, promesses de parfums puissants ou délicats, de saveurs subtiles ou étranges, vecteurs de bienfaits pour le corps… les épices ont été, on l’oublie trop souvent, des denrées aussi convoitées que l’or. C’est le moment de les redécouvrir…

Atelier : Exquis chocolat avec Jacques Génin, chocolatier
Jacques Genin travaille les meilleurs crus de chocolat du monde entier qu’il marie à des ganaches natures ou aromatisées à partir d’infusions de plantes et d’épices. Depuis son Amérique d’origine, le cacao a une longue histoire. Laissons Jacques Génin nous raconter la sienne.

====

Rencontre 3 :

Discussion : La table est-elle encore conviviale ? Avec Claude Fischler, sociologue
Comment réunir autour d’une même table votre fille végétarienne, un ami converti au sans gluten, une nièce crudivore ? Les repas peuvent ainsi virer au casse-tête face aux régimes et modes alimentaires qui font de plus en plus d’adeptes.  Alors brunch ou déjeuner de midi ce dimanche?

Atelier : Une table de fête recyclée avec Sonia Ezgulian, cuisinière-designer Les sardines filantes, Lyon
Découvrez comment apporter votre petite touche maison sur des emballages un peu tristes : coups de tampons, croquis rapides, gommettes, jolies ficelles, bandes de papiers colorés ou des illustrations trouvées dans les journaux, des adhésifs japonais et même des petits bouquets de fleurs.  Un atelier autour de plusieurs boites pour constituer un repas nomade.

====

Rencontre 4 :

La France, capitale mondiale de la gastronomie ? avec Patrick Rambourg, historien de l’alimentation
Notre gastronomie est née à la fin du XVIIIe siècle. Quelques décennies plus tard, elle avait conquis le monde. Grâce à l’invention du restaurant à l’automne 1765, puis à son formidable essor à la Révolution et au XIXe siècle. En 2020, le repas gastronomique des français a fêté les dix ans de son inscription au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Mais la France fait-elle encore autorité dans l’écriture de l’histoire contemporaine de la gastronomie ?

A table avec Emmanuel Perrodin, cuisinier
Emmanuel Perrodin, historien de formation, est passé par différentes tables avant d’officier dans les cuisines du restaurant Relais 50 sur le Vieux-Port à Marseille. Il quitte le restaurant en 2015 pour approfondir les rapports entre la cuisine et les arts et fonde les Oeuvres Culinaires Originales. Passeur de mets et de mots, il est aujourd’hui en itinérance totale et cultive événements confidentiels et grands raouts populaires.

Atelier : Le pain, une fermentation à la française avec Valentin Orgeas, épicier-boulanger, Fermentation Générale
On le trouve sur toutes les tables et c’est la grande passion des Français. Mais entre pain blanc et pain complet, notre coeur balance. On voit refleurir de nombreuses boulangeries artisanales préservant le goût, l’environnement et la poésie du pain. Un atelier pour tout savoir sur les bons ferments.

Atelier : Revisiter la tradition avec Christophe Felder, pâtissier
Carême, est sans doute le premier cuisinier artiste à avoir notamment marié art architectural et pâtisserie. Comment cela se décline t’il aujourd’hui?

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par