Débats Haut Débit

Les circuits courts court-circuitent le marché

Par & -


Un producteur sur cinq vend en circuit court. Marché, AMAP, grandes surfaces, points de vente collectifs, Ruche qui dit Oui, la forme, rentrée dans les moeurs est en plein développement. Mais du champ à l’assiette, il reste encore quelques friches à explorer.

DSC_00581

Une fois n’est pas coutume, commençons par la fin de ce troisième débat haut débit organisé aujourd’hui au Salon de l’Agriculture. Et singulièrement par la conclusion de Jean-Louis Cazaubon, Président de la Chambre Régionale d’Agriculture Midi-Pyrénées et agriculteur : « Je trouverais assez logique que dans les prochaines années le nombre d’exploitations agricoles travaillant en circuit court, double. » Ce qui devrait quand même faire un peu de bruit sur les marchés si l’on veut bien considérer que l’on va passer de 100.000 à 200.000 exploitations et donc environ 40% du monde agricole fonctionnant en circuit court.

DSC_0015

L’idée qui consistait à considérer les bobos babas amapiens comme de gentils hippies héros des pages tendances de Marie-Claire a donc désormais été classée comme has been. Tous les intervenants ont montré qu’un mouvement était réellement en marche pour des raisons sociologiques profondes et qu’il fallait se faire à l’idée que le monde des relations entre producteurs et consommateurs est en révolution, « même aux Etats-Unis » a expliqué Alain Cardinaux, journaliste à la France Agricole. Et dans cette dynamique, les institutions ne sont pas en reste, à l’instar du Centre Régional de valorisation et d’innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA), émanation du Conseil Régional Ile-de-France, qui accompagne le mouvement de la fourche à la fourchette de ses douze millions d’habitants.

Mais ce débat a surtout montré par la voix de Yves de Rochefort, jeune agriculteur bio de la Beauce, que du champ à la vente directe il y avait encore bien des difficultés et que les modèles économiques étaient encore loin d’être stabilisés.

Pour voir un résumé du débat, c’est là :

Demain : 2030… « Vous avez le pouvoir, vous en faites quoi » (ou vous ne l’avez pas mais vous rêvez de le prendre) ? Avec… François Burgaud, Directeur des relations extérieures du Gnis, Max de Rostollan, fondateur de Fermes d’avenir, Philippe Desbrosses, fondateur de la Ferme de Sainte-Marthe et à l’origine de la campagne Graines de vie, Guilhem Chéron, Président de La Ruche qui dit Oui !, Jacques Caplat, agronome et auteur de nombreux ouvrages sur l’agriculture.