Modes alimentaires

SIAL 2016

Les produits des forêts brésiliennes à la conquête du monde

Par -


Après le Danemark et sa fantastique politique pour le bio, on a trouvé au SIAL 2016 des entreprises brésiliennes qui parient sur des trésors issus des forêts amazoniennes et atlantiques pour apporter au monde le goût des tropiques et le plus de santé qui va avec. Açaï et jabuticaba seront peut-être dans votre assiette demain.

Originaire de la forêt atlantique brésilienne, la jabuticaba, petit fruit noir avec une pulpe sucrée, se trouve régulièrement sur les marchés brésiliens. Souvent consommé cru, voire directement cueilli sur des arbres, il est aussi utilisé pour faire des liqueurs ou de la confiture. Terra Moria, petite entreprise familiale, met en avant sa riche teneur en antioxydants pour imaginer que la jabuticaba va rapidement conquérir le marché mondial.

terramaria

Plus connu en France, l’açaï, baie amazonienne consommée par les populations du nord du Brésil en version salée, est arrivée via les sportifs sur les plages brésiliennes en version sucrée, mélangée à des céréales, du guarana et d’autres fruits. L’açaï a désormais étendu son marché en intégrant le club des aliments riches en antioxydants en plus d’être source d’autres nutriments, ce qui lui donne son air de super fruit!

acaibravo

Au SIAL on l’a aussi vu en version jus, poudre, purée surgelée, lyophilisé, façon bière… Et pour s’adapter encore plus au marché européen, l’entreprise Bravo a diminué sa teneur en sucre et lui a fait une version halal.