Modes alimentaires

Lu sur La Tribune

La crise modifie nos habitudes alimentaires

Par -


En ces temps de disette, les prix des produits alimentaires ont stagné. Mais pour autant, les Français ont pris l’habitude du système D pour faire baisser la facture.

Selon un sondage TNS Sofres relayé par la Tribune, le sentiment général des français est que leurs dépenses alimentaires augmentent ou du moins qu’ils n’ont plus les moyens d’acheter comme avant. Du coup, nous privilégions les circuits courts, les ventes chez le producteur et délaissons les produits tout prêts pour réapprendre à cuisiner du brut (ce qui est moins cher…).

En 2014, les Français ont mis un peu plus de 10 % de leur budget dans l’éducation, selon l’Insee, le gros poste restant le logement et le chauffage. Le budget alimentaire se maintient. Une tendance que ne manqueront pas de noter les professionnels de l’agroalimentaire lors du salon international qui s’ouvre le mois prochain à Paris.