Chefs engagés

In Food We Trust

Par -


Tout a commencé en septembre 2016 par une sérieuse crise d’urticaire, au moment où Bayer s’est mis à la colle avec Monsanto. Une pluie de stars des cuisines s’est abattu sur cette modification radicale de la donne mondiale alimentaire et en a conçu une lettre ouverte dans le magazine en ligne Atabula.

Appel au droit à mieux manger

Et puis voilà, Bayer qui mange Monsanto, c’est une chose, mais nous tous qui serions condamnés à manger n’importe quoi, c’en est une autre, d’où nouvel appel qui comptabilise aujourd’hui, excusez du peu, plus de 2.300 signatures. Un appel au droit à bien manger, c’est comme qui dirait un appel à vivre comme des humains. Le truc paraît tellement évident que l’on se demande bien pourquoi l’homme moderne, avec son cerveau démultiplié par son intelligence pas artificielle du tout, en vient à enfoncer de telles portes ouvertes.

David contre Goliath

Et pourtant, il faut bien qu’un jour David s’attaque à Goliath si on veut se donner les moyens de renverser la table. Tous les professionnels et tous les penseurs en chambre qui ne quittent pas leurs chaires vous expliqueront que tout ça est inutile et ne fera pas bouger d’un iota les mastodontes de l’agroalimentaire. Que ceux-là replongent dans leurs livres d’histoire, il y a parfois des vents forts qui se transforment en tempêtes.

Alors, vous dire qu’après notre Sortons l’Agriculture du Salon qui a réuni plus de 3.000 personnes au Carreau du Temple à Paris samedi dernier, nous soutenons cet appel ne vous surprendra guère, manque plus que vous pour signer, et c’est que ça se passe.