Tech

Nourritures connectées

Six applications du champ à l’assiette

Par -


Il existe aujourd’hui des applis pour tout, et en la matière, l’alimentation n’est pas en reste : partage de recettes, food reportage,  faire ses courses, lutter contre le gaspillage alimentaire, mieux connaître les poissons ou encore les plantes sauvages pour faire une bonne salade des champs ou mettre vos enfants à table plus vite! Voici une sélection de six applications, du champ à l’assiette.

On l’avouera volontier, toutes ces applications ne sont pas d’une ergonomie parfaite. Elles ne sont pas, non plus, toutes rompues à l’exercice de la géolocalisation qui est quand même, le pourquoi on télécharge une appli aujourd’hui. Mais elles sont toutes porteuses d’une très bonne idée qui sera certainement développée dans les mois à venir.

Le fooding 2015, trouver un bon resto
Aller, faut-il encore la présenter? Pour trouver un bon resto, c’est quand même l’appli qui fonctionne le mieux, et dont on aime la ligne éditoriale. Au menu : plus de 1000 tables, bistrots branchés, cuisines d’auteur, dîners chics, bars à vins, cantines design, caves à manger… Mais en plus , des chambres d’hôte « stylées », qui nous permettent de naviguer partout en France et de trouver une bonne table où se poser.

Le plus : Une géolocalisation bien pensée et facile d’utilisation. Le moins : un poil trop parisien
screen520x924

Super Marmite, goûter un plat de son voisin
Vous avez une furieuse envie de blanquette de veau mais pas du tout envie de la cuisiner? Votre voisine est peut-être une spécialiste du genre. Super Marmite, c’est un réseau social gourmand et une appli rigolote pour découvrir les petits plats cuisinés par des particuliers à proximité du lieu où vous vous trouvez. Vous réservez ensuite des parts que vous passez prendre chez eux. Bref du home made à emporter, à prix doux.

Le plus: un excellent moyen de rencontrer des gens, et de tisser du lien. Le moins : une ergonomie à améliorer un brin.
creer-du-lien-social-super-marmite-1

Planet Ocean, mieux consommer le poisson
Dans le cadre du programme Océan, la Fondation GoodPlanet a développé l’application « Planet Ocean » pour informer les consommateurs sur les espèces marines les moins menacées et encourager une pêche durable. L’appli répertorie une centaine d’espèces de poissons, coquillages et crustacés en indiquant leur provenance, renseigne le consommateur sur la liste des espèces menacées et présente l’impact des techniques de pêche utilisées sur l’environnement. L’application propose les poissons à privilégier, ceux à consommer avec modération et à éviter, mais aussi des conseils de consommations et des recettes pour préparer ces poissons.

Le plus : Elle encourage une consommation responsable des produits marins. Le moins : Pas vraiment géolocalisée, elle n’explique pas en fonction du lieu où on se trouve et de l’époque de l’année, ce qu’il faut privilégier.
Application-Planet-Ocean

OptiMiam, lutter contre le gaspillage alimentaire
L’idée vraiment intelligente qui met en relation les consommateurs et les commerces pour moins jeter. Les consommateurs soucieux de lutter contre le gaspillage alimentaire (et à l’affut des bons plans) peuvent ainsi géolocaliser les excédents alimentaires invendus du jour proposés par les commerces de proximité sous forme d’offres exclusives et/ou de promotions flash. Le service est gratuit pour les particuliers, et les magasins doivent s’acquitter d’un abonnement mensuel allant de 20 à 100€ afin de poster leurs annonces et écouler leurs produits frais invendus. Gagnant-gagnant.

Le plus: moins de gâchis, plus d’économie. Le moins : Encore pas assez de magasins participant pour vraiment compter avec, ce qui ne saurait tarder.
optimiam

Dinner time, mettre hors service les pod, pad et téléphone le temps du dîner
Si vous hurlez tous les jours, « àaaaa table » plus de 30mn avant que votre enfant ne lâche sa tablette, l’application DinnerTime est pour vous ! Celle-ci vous permet de garder le contrôle sur le terminal de votre progéniture. Après quelques manipulations techniques un peu pénible, vous pourrez choisir de bloquer l’appareil 30mn, 1h ou 2h. Une fois la durée sélectionnée, le message « Il est l’heure de dîner. Passe du temps de qualité avec ta famille. L’appareil sera disponible dans XX min XX sec » apparaitra et bloquera toute utilisation du terminal de votre enfant. Et comme par miracle, votre enfant viendra à table, libéré du joug de son jeu.

Le plus : une certaine forme de tranquillité. Le moins : assez anecdotique.
DinnerTime

Pl@ntnet, connaître les plantes, cueillir des plantes sauvages
Qui, lors d’une ballade, ne s’est jamais demandé quel nom pouvait bien porter telle fleur, telle herbe, tel arbre ? Aujourd’hui, la réponse est dans la poche, ou plutôt dans le téléphone. L’application Pl@ntNet fourni l’explication attendue en une photo et quelques clics. Développée par les scientifiques d’un consortium impliquant le Cirad, l’Inra, l’Inria, l’Ird, et le réseau Tela Botanica, dans le cadre d’un projet financé par Agropolis Fondation, aujourd’hui, Pl@ntnet fonctionne sur environ 4000 espèces, mais s’étend avec la contribution des utilisateurs.

Le plus : savoir ce que vous cueillez et contribuer à recenser les espèces. Le moins : on aimerait bien en savoir plus sur les plantes sauvages comestibles.
plantnet

Et pour en savoir plus
Melting Popote « Des applis dans nos assiettes »
Mardi 17 mars, 19h19
Avec VitagoraEat trip - Mon potagerFood reporterOptimiam