Tech

Nourritures connectées

5 sites pour faire son marché en quelques clics

Par -


Cultiver ses légumes en ligne, avoir des croissants sans sortir de son lit et des produits d’exception sans se déplacer, internet permet maintenant de se faire livrer de bons produits. Le tour de quelques sites.

Monmarché.fr, faire ses courses en ligne
C’est le premier site indépendant de produits frais en ligne, installé sur un millier de mètres carrés à Rungis. L’entreprise, dirigée par Renaud Paquin (voir notre 3 mn avec), propose des produits frais et d’excellence (fruits et légumes, viandes, poissons, mais aussi boulangerie, fromages et vins) qu’il est possible de se faire livrer des le lendemain chez soi. De la côte de bœuf de Salers  aux légumes du Potager du Vexin en passant par la Filetta de brebis corse, le site dispose de 3.000 références en frais et 1.200 produits bio et se fournit directement auprès des producteurs du marché de Rungis. Monmarché.fr fait donc le lien entre les consommateurs, 62 fournisseurs de Rungis et 30 d’Île-de-France.
Le plus : donner à chacun la possibilité de choisir les meilleurs produits chez les meilleurs producteurs. Le moins : vérifiez que votre ville est bien desservie par mon-marché.fr, réservé aux parisiens et à certains franciliens!

Lesnouveauxfromagers.fr, des fromages par la poste!
Finalistes du Concept alimentaire le plus innovant en Ile-de-France, on a découvert Les nouveaux fromagers sur le stand du Centre régional de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA) où ils présentaient leur box fromagère. Olivier Birade et Arthur Bernard, deux ex-Essec passionnés de fromages, proposent une sélection de quatre fromages au lait cru, envoyée tous les mois dans une « box » à leurs abonnés (19,90 euros par mois + 5 euros de livraison). Dans chaque box, ils panachent les maisons confirmées et les petites productions fermières, pour environ 600 à 800g de fromage, le tout accompagné d’un livret de dégustation expliquant l’origine et la méthode de fabrication des fromages la composant.
Le plus : Pour tous ceux qui n’ont pas de vraie fromagerie à côté de chez eux. Le moins : pas vraiment le choix.

Hugo Desnoyer, boucherie haut de gamme en ligne
Côte de boeuf, filet de boeuf, carré de veau, côte de veau, gigot d’agneau, porc fermier, veau ou porc noir de bigorre … à la manière d’un étal virtuel, Hugo Desnoyer, propose des viandes d’exception qui changent au fil des jours. La boucherie en ligne livre partout en France dans un délai de 24 à 48h. Les produits, conditionnés sous vide et sur packs de glace, sont livrés sous quarante-huit heures. Le site présente aussi quelques morceaux moins connus, l’araignée, la hampe, le royal, et des recettes pour les préparer. Pour le coup, tous ceux qui n’habitent pas à Paris pourront faire leur marché et goûter à une côte de bœuf de compétition!
Le plus : l’accès à des viandes d’exception. Le moins : évidemment pas donné!

Monpotager.com, cultiver son potager en ligne
L’idée paraît simple mais il fallait quand même y penser. Monpotager.com permet de cultiver son potager en ligne et de recevoir « ses » propres légumes. Le principe : Vous décidez Combien de m2 ? Quel type de légume ? Vous choisissez votre forfait, plantez vos légumes et vous les regardez pousser ! Dès qu’ils sont mûrs à point, ils seront disponibles à l’envoi. Vous pourrez les ajouter dans votre panier et vous les faire livrer dans un point relais près de chez vous.
Le plus : Vous pouvez aussi offrir un potager à vos amis. Le moins : Ne pas avoir les mains dans la terre …

Sunday, vos croissants sans sortir du lit
C’est simple, le site met en relation des particuliers, des coursiers (le service est proposé par la startup Deliveree) et des boulangeries et propose, via un abonnement hebdomadaire, de recevoir des viennoiseries artisanales à domicile. Le service est assez souple et vous pouvez modifier ou annuler votre commande jusqu’à la veille au soir, mais vous payez quand même vos viennoiseries 30% plus cher qu’en boulangerie. Sunday est en phase de test auprès d’un échantillon de Parisiens mais par la suite, le service sera étendu à un arrondissement parisien supplémentaire chaque mois puis à toutes les grandes villes de France.
Le plus : On profite d’une grasse matinée méritée le dimanche. Le moins : Mauvais pour son portefeuille et pour le « sport » qu’on ne fera pas en restant couché !