Génétique

OGM : pourquoi tant de débats ?

Par -


Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme (animal, végétal, bactérie) dont on a modifié le matériel génétique (ensemble de gènes) par une technique dite de génie génétique pour lui conférer une caractéristique nouvelle. S’agissant des végétaux, on comptait, en 2013, près de 18 millions d’agriculteurs cultivant des OGM dans 27 pays, pour une superficie totale de 175 millions d’hectares, dont, pour 80%des surfaces, à des fins de tolérance à un herbicide et, pour 20%, la résistance à un ravageur. Les autres caractéristiques restant encore marginales.

ogm

De nombreuses organisations scientifiques internationales affirment que les OGM commercialisés aujourd’hui ne sont pas dangereux pour la santé humaine, qu’ils contribuent à la sécurité alimentaire et que les risques de dissémination sont correctement contrôlés. D’autres estiment au contraire que les études sont encore insuffisantes, et que dans le domaine des cultures en plein champ les précautions prises ne permettent pas d’éviter la pollution génétique de l’environnement, ni le développement accéléré de ravageurs et d’adventices résistants. En arrière-plan, la perte de diversité agricole et le modèle économique liés à ces techniques interrogent.

Pour en parler
Marion GUILLOU a été Présidente-Directrice générale de l’INRA, du conseil d’administration de l’École polytechnique et de l’Initiative Européenne de Programmation Conjointe sur la sécurité alimentaire et le changement climatique. Elle a rédigé, à la demande du ministre en charge de l’agriculture, un rapport sur le Projet agro-écologique français.