Santé

Pourquoi l’huile de palme fait-elle tant parler d’elle ?

Par -


Le développement rapide de la culture du palmier à huile alimente de nombreuses questions de société : biodiversité, déforestation, présence généralisée dans les produits alimentaires transformés, conséquences sur la santé…. Comment une même culture peut-elle être considérée comme une plante miracle par les agro-industries du Nord et les planteurs au Sud, comme un risque pour la qualité nutritionnelle de l’alimentation par certains acteurs de la santé et consommateurs et comme une menace écologique majeure par les organisations non gouvernementales ?

L’huile de palme est produite et consommée dans les pays du Sud et, si l’évolution de ses échanges est portée par quelques pays émergents, c’est au Nord que s’effectue encore la majorité des transformations et que siègent les multinationales majeures de l’agroalimentaire. C’est aussi au Nord que la filière est interpellée sur les questions éthiques et environnementales. Enfin, depuis plusieurs années l’huile de palme a mauvaise presse pour son impact environnemental (déforestation et perte de la biodiversité induite) et sa teneur élevée en acides gras saturés, sachant que ces derniers, également appelés « mauvais gras », augmentent les taux de cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) qui représente un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Pour en parler,
Patrice LEVANG est directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement. Il a publié récemment, avec Alain RIVAL, un ouvrage intitulé « La palme des controverses : palmier à huile et enjeux de développement » (Ed. Quae).

Intervenant Patrice LEVANG  -  Animatrice Sophie COISNE
Mercredi 10 juin de 14h30 à 16h
CinéMagenta63
Institut français Milano
Palazzo Delle Stelline
Corso Magenta, 63 – Milano