Monde

Russie-Ukraine

La guerre commerciale se poursuit

Par & -


Les autorités russes ont interdit vendredi les importations de nouveaux produits laitiers produits en Ukraine pour des motifs sanitaires, en pleine crise entre les deux pays. L’agence de protection du consommateur Rospotrebnadzor a expliqué dans un communiqué avoir constaté des contaminations microbiennes et des infractions aux normes en inspectant des fromages produits par Milkiland, une société basée à Kiev. L’argument hygiéniste est souvent utilisé par l’administration russe pour bannir des produits ukrainiens sur son territoire (voir l’affaire des chocolats ukrainiens ici). Les importations en Russie de la production de sept usines appartenant à cette entreprise sont donc interdites dès vendredi.

La Russie est souvent accusée d’imposer en guise de sanctions contre ses voisins avec lesquels elle est en froid des restrictions commerciales (vin de Géorgie, produits laitiers des pays baltes…). Elle avait déjà interdit en avril les importations de certains producteurs laitiers ukrainiens. En début de semaine, elle a également limité drastiquement les importations de viande de Moldavie, ce que l’UE a dénoncé comme une mesure de représailles de Moscou après la signature d’un accord d’association entre cette ex-république soviétique et Bruxelles.