Climat

Les espèces animales et végétales vont s’adapter

Par -


Des affirmations comme celles-là, on en entend à foison. Que ce soit au bistrot ou dans les médias. Parler de la pluie et du beau temps, c’est s’en remettre aux prévisions météo. Quant aux questions liées au climat et à leurs répercussions sur nos modes de vie… C’est une toute autre histoire… Alors, à cinq mois de l’ouverture de la Conférence climat 2015, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochains au Parc des expositions Paris-Le Bourget, Alimentation Générale a décidé, d’ouvrir le débat en donnant la parole à des chercheurs, climatologues, journalistes, experts qui, chacun, déconstruiront à leur tour une ou plusieurs idées reçues sur le climat.

***

Historiquement, les extinctions massives d’espèces ont été très souvent causées par des changements climatiques trop rapides. Le mode d’adaptation le plus classique d’une espèce est la migration. Aujourd’hui, la vitesse à laquelle le climat évolue, ainsi que certaines activités humaines dévastatrices pour les habitats (changement d’usage des sols par exemple) pourraient ne pas laisser suffisamment de temps aux espèces pour migrer, et donc survivre aux changements imposés. Il faut généralement plusieurs milliers d’années pour que se consolide une biodiversité.

Par le Réseau action climat France, structure qui fédère les associations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques. Ce réseau est le représentant français du Climate action network, regroupant 450 organisations de part le monde.