Climat

La fonte de l’Arctique résulte d’un cycle naturel

Par -


Des affirmations comme celles-là, on en entend à foison. Que ce soit au bistrot ou dans les médias. Parler de la pluie et du beau temps, c’est s’en remettre aux prévisions météo. Quant aux questions liées au climat et à leurs répercussions sur nos modes de vie… C’est une toute autre histoire… Alors, à cinq mois de l’ouverture de la Conférence climat 2015, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochains au Parc des expositions Paris-Le Bourget, Alimentation Générale a décidé, le lundi, d’ouvrir le débat en donnant la parole à des chercheurs, climatologues, journalistes, experts qui, chacun, déconstruiront à leur tour une ou plusieurs idées reçues sur le climat.

***

La banquise en Arctique est un indicateur très sensible aux changements climatiques. Les données satellites recueillies ces trente dernières années montrent un déclin très rapide de la surface de la banquise : l’extension de la banquise en Arctique a diminué de 12,2% par décennie (le point est fait chaque année au mois de septembre) depuis le début des observations satellites, en 1979. Celle-ci coïncide avec le réchauffement global et donc avec la hausse brutale des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Par le Réseau action climat France, structure qui fédère les associations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques. Ce réseau est le représentant français du Climate action network, regroupant 450 organisations de part le monde.