Alimentation Générale est producteur d’événements : débats, rencontres ou manifestations culinaires et gastronomiques.

Toujours conçus de façon transversale, les projets d’Alimentation Générale s’inscrivent dans une approche globale et engagée pour une alimentation plus durable. Ces événements associent de nombreux acteurs du monde culinaire (écoles, associations, cuisiniers, entreprises, producteurs…), créent des passerelles et proposent un regard différent sur l’alimentation.

Nos événements

  • Le Nantes Food Forum – du 2 au 5 juin 2017

    Le Nantes Food Forum – du 2 au 5 juin 2017

    Tendance de fond et enjeu de société, l’alimentation et l’agriculture ne font aujourd’hui l’objet d’aucun forum international et pluridisciplinaire. La première édition du Nantes Food Forum, organisée à Nantes pour le week-end de Pentecôte du 2 au 5 juin 2017, constitue à ce titre un événement exceptionnel, sans équivalent dans le monde.

    En combinant leurs expertises et leurs expériences complémentaires, Le Voyage à Nantes, Alimentation Générale et Artevia veulent assurer à l’événement une programmation riche
 et un rayonnement local et international à ces trois jours de conférences et d’événements grand public qui ont pour fil rouge “Manger Demain”.

    Proposer au grand public un événement qui traite de l’ensemble de la chaîne alimentaire

    Du champ à l’assiette, les débats apporteront des éclairages sur des thèmes tels que politique, économie, santé, bien-être et plaisir.

    Créer le rendez-vous international incontournable de tous ceux qui agissent pour une meilleure alimentation

    L’événement se terminera avec le Nantes Food Forum des Solutions, où des initiatives remarquables seront mises à l’honneur dans une optique de « réplicabilité » en France ou à l’étranger. Des problématiques clefs seront débattues et mises en perspective grâce à la participation de personnalités des cinq continents venues partager leur expertise.

    Mêler réflexion et convivialité

    Avec notamment des repas orchestrés par l’Alliance Slow Food des chefs et le Grand Marché des Pays de la Loire, le Nantes Food Forum accueillera de nombreux événements conviviaux pour un public large et familial.

    Nantes Food Forum se déploiera sur plusieurs sites de l’île de Nantes qui deviendront des lieux d’expérience et d’expérimentation pour se faire plaisir, mieux comprendre le contenu de son assiette et devenir acteur de son alimentation. De nombreux temps d’échange et de réflexion permettront d’en saisir les grands enjeux.

    Découvrir le site du Nantes Food Forum et s’inscrire à la newsletter pour recevoir des informations :
    www.nantesfoodforum.com

  • Sortons l’agriculture du Salon / Carreau du temple – le 25 février 2017

    Sortons l’agriculture du Salon / Carreau du temple – le 25 février 2017

    Organisée au Carreau du Temple à l’occasion de l’ouverture du Salon de l’agriculture, cette journée forum souhaite réunir tous ceux qui oeuvrent pour une exception agricole.

    Il est temps aujourd’hui de se dire que ce qui vient de la terre ne peut pas être considéré comme une marchandise banale et de repenser l’agriculture en lui assignant d’autres fonctions : assurer la sécurité alimentaire, préserver la nature, améliorer la santé globale des écosystèmes et des personnes.

    Une journée sur l’exception agricole

    Le débat sur l’exception agricole sera au cœur de cette journée organisée le 25 février au Carreau du Temple à Paris, jour de l’inauguration du Salon International de l’Agriculture, et symboliquement intitulée « Sortons l’Agriculture du Salon » car toutes les conditions d’une réforme profonde sont là, très loin du folklorique Salon de la Porte de Versailles où l’industrie agricole et alimentaire a quasiment pris toute la place.

    Construite collectivement

    Cette manifestation qui s’est organisée de façon collective et relativement informelle n’est pas un Salon. Elle cherche avant tout à créer les conditions d’un dialogue collectif et est l’occasion d’échanger sur l’agriculture et l’alimentation, enjeux majeurs pour tous. Elle rassemblera les acteurs de la démocratie alimentaire, qu’ils soient paysans, cuisiniers, artisans, intellectuels, scientifiques, artistes ou, plus simplement, citoyens-mangeurs, afin de s’approprier l’appel à une exception agricole, mais aussi de mettre en synergie les initiatives afin de décider ensemble des prochaines étapes de cette démarche.

    * Le programme *

    Tables Rondes

    Table ronde 1 : Exception agricole, de quoi parle-t-on?
    ♦ Daniel Wathelet, Conseiller communal, CATL Ceinture Alimenterre liégeoise et International Urban Food Network France
    ♦ Denis Couvet, Muséum national d’Histoire naturelle
    ♦ Coline Serreau, cinéaste
    ♦ Jean-Michel Salles, directeur de recherche CNRS SupAgro Montpellier
    ♦ Yves François, agriculteur, membre de l’Association Française d’Agronomie
    ♦ Daniel Perron, juriste, auteur de «Critique de la pensée agricole»

    Table ronde 2 : Retour d’expériences, graines d’exception agricole déjà plantées
    ♦ Olivier De Schutter, juriste, professeur de droit international, co-président d’IPES-Food, ex-rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation.
    ♦ Arnaud Daguin, Echelle de Riches Terres
    ♦ Didier Jouve et Thierry Geffray, Biovallée
    ♦ Maxime de Rostolan, coordinateur du projet Fermes d’avenir et fondateur de Blue Bees
    ♦ Denise et Daniel Vuillon, fondateurs de la première AMAP
    ♦ Philippe Desbrosses, agriculteur, scientifique, et écrivain
    ♦ Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui
    ♦ François Mulet, maraîcher, président réseau Maraichage Sol Vivant

    Table ronde 3 : Démocratie alimentaire et territoires
    ♦ Thierry Paquot, philosophe de l’urbain
    ♦ Emmanuel Aze, secrétaire national de la Confédération paysanne
    ♦ Philippe Vieille, ancien élu, directeur de Kalys et de la maison d’édition Souffle court
    ♦ Bernard Lannes, Président de la Coordination Rurale
    ♦ Jean-Marie Gilardeau, juriste et agriculteur
    ♦ Olivier Darné, Artiste et Pollinisateur (Parti Poétique – La Banque du miel)

    Ateliers

    Atelier 1 : Construire l’exception agricole, quelle stratégie planétaire?
    ♦ Valérie Nicolas, groupe de travail international CGLU « gouvernance territoriale de l’alimentation »
    ♦ Gilles Fumey, géographe, enseignant-chercheur, Sorbonne-Université et ISCC-CNRS
    ♦ Vincent Jannot, directeur de l’association nationale Terre de Liens
    ♦ Frédéric Courleux, Momagri
    ♦ Eric Andrieu, Vice-président de la Commission Agriculture du Parlement européen
    ♦ Daniel Wathelet, administrateur Trame scrl, CATL Ceinture Alimenterre liégeoise et International Urban Food Network France

    Atelier 2 : Imaginer une nouvelle agriculture
    ♦ Linda Bedouet, paysanne, Ferme de la Mare des Rufaux
    ♦ Benoît Biteau, agronome, paysan et conseiller régional délégué à la mer
    ♦ Henri de Pazzis, fondateur de Pronatura
    ♦ Marc Dufumier, agronome, professeur émérite AgroParisTech
    ♦ Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’Economie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Economie circulaire
    ♦ Agathe Gignoux, chargée d’affaires publiques CIWF France

    Atelier 3 : Politiques du goût
    ♦ Xavier Hamon, chef et coordinateur de l’Alliance Slow Food des Chefs pour la France
    ♦ Gilles Pérole, président de Un plus Bio, maire-Adjoint à la ville de Mouans-Sartoux
    ♦ Christophe Collini, maraîcher à Saint-Péver, à l’initiative du Conservatoire du Goût
    ♦ Julia Csergo, historienne, professeur à l’UQAM (Canada)
    ♦ Norbert Nicolet, Ferme Ô Vr, Annoville

    Plateau des initiatives

    De 10h à 16h, un plateau ouvert accueillera de nombreuses personnes ou structures qui viendront présenter leur projet ou leur initiative.
    ♦ 10h – Colette Rapp, Confiturière Re-Belle
    ♦ 10h15 – Laure Le Jossec, co-fondatrice de Peligourmet
    ♦ 10h30 – Gabrielle Lafaye, Association Pensée(s) Sauvage(s)
    ♦ 10h45 – Eric Mézan, Un jour, du ciel / Maison d’apiculture
    ♦  11h – Elodie Germain & Delphine Dubois, Les 3 chouettes
    ♦ 11h15 – Zéna Sapin, Mama Sango
    ♦  11h30 – Pierre Schneider, Brasserie Mappiness
    ♦ 11h45 – Jean-Hugues Bretin, Raisin, l’application du Vin Naturel
    ♦ 12h – Lucie Poncet, Prêt à Pousser
    ♦ 12h15 – Gilles Maréchal, Agridemain
    ♦ 12h30 – Nicolas Voisin, MainsTenant
    ♦ 12h45 – Laurence Mahéo, La Maison Mer

    ♦ 14h – Pierre Coulon, La Laiterie de Paris
    ♦ 14h15 – Myriam Baré, Open Food France
    ♦ 14h30 – Catherine Flohic, Edition Argol
    ♦  14h45 – Sophie Jankowski, Facteur Graine
    ♦ 15h – Swen Deral, La Sauge
    ♦ 15h15 – Fabien Sauleman, Poule House
    ♦  15h30 – Hugo Meunier, Merci Raymond

    Marché et cuisine

    Et parce que le goût et la diversité des saveurs font partie intégrante du sujet, une vingtaine de producteurs et d’artisans serons présents pour nous faire goûter leurs produits tandis que côté bar l’on pourra trinquer à la démocratie alimentaire!

    Le marché des producteurs avec la Ruche qui dit Oui du Carreau du Temple :
    ♦ Maraîchère, Véronique Crucifix, Ferme du Moulin, Cauffry
    ♦ Micro Pousses – Gérard Munier, La Belle Pousse (du Paysan Urbain), Romainville
    ♦ Pêcheur – Charles Rivière, SDF Kenvad, Luc-sur-Mer
    ♦ Éleveur allaitant bovin – Pierre Bouchez, Les Viandes du Chateauneuf, Audincthun
    ♦ Magret de canard fumé et canards gras -  Fréderic Coudray-Ozbolt, Donzy
    ♦ Fromage de brebis – Christian Jorand, Ferme du Creuset, Neuville les Decize
    ♦ Fromage de chèvre – Jean-François Vavon , Donzy
    ♦ Huile de noix et de noisettes – Isabelle Coudray, Huilerie du Moulin de l’île, Donzy
    ♦ Atelier artisanal de fabrication de laitages italiens – Sara Lacomba, Ottanta, Paris
    ♦ La Marmelade Française – Marie-Françoise Flavors, Oorain, Meudon
    ♦ Boulanger – Denis Durand, L’autre boulange, Paris
    ♦ Apiculteur – Jean Philippe Haulin, Fléville
    ♦ Producteur tisane, sirop, apéritif – L’herbier de Milly, à Milly La forêt

    Mais aussi :
    ♦ Maraîcher – Norbert Nicolet, Ferme Ô Vr, Annoville
    ♦ Confitures – Colette Rapp, Confiturière Re-Belle
    ♦ Pickles bio – Elodie Germain & Delphine Dubois, Les 3 chouettes
    ♦ Sélection de produits équitables – Guayapi
    ♦ CIWF – association dédiée au bien-être des animaux de ferme
    ♦ Terre de liens – association pour la préservation des terres agricoles et l’accès des paysans à la terre
    ♦ Les conviviums parisiens de Slow Food

    Les ateliers avec KissKissBankBank :
    ♦ Merci Raymond – installation et atelier de végétalisation
    ♦ La Sauge – atelier bouture
    ♦ La Laiterie de Paris – atelier de fabrication de fromage
    ♦ Prêt à Pousser – vente et dégustation autour des aromates
    ♦ Raisin, l’application du Vin Naturel
    ♦ Poule House – installation et présentation du projet

    Vins, café et restauration
    ♦ Brasseur – Bruno Torres, Brasserie La Baleine, Paris
    ♦ Jus de pomme – Richard Klein, Ferme de la Grange d’Assé, Condeau
    ♦ Cafés de l’Arbre à Café, Paris
    ♦ Cidre, poirée (et vinaigres) – Benoît Simmotel
    ♦ Vins naturels – vignerons en cours de confirmation

    Déjeuner
    Le menu sera orchestré par tous nos producteurs avec l’aide des chefs de l’Alliance Slow Food : Patrice Gelbart, Stéphane Camboulive, Xavier Hamon et Christophe Lançon ainsi que notre brigade de cuisiniers et de cuisinières en herbe.

    Sortons l’agriculture du Salon
    Le 25 février de 10h à 22h
    au Carreau du Temple
    2 Rue Perrée – 75003 Paris
    Cette manifestation trouvera ses prolongements lors du Nantes Food Forum du 2 au 5 juin 2017.

    Programme complet à télécharger ICI.
    Suivre la manifestation sur Facebook
    Attention : Entrée libre sur inscription

    Photographie : Alexa Brunet, série Dystopia publié aux éditions du Bec en l’air

  • Une nouvelle agriculture est-elle possible ? Bordeaux SoGood 2016

    Une nouvelle agriculture est-elle possible ? Bordeaux SoGood 2016

    Samedi 19 novembre, 14h30 à Darwin

    De la crise du porc à la crise du lait en passant par la crise aviaire ou la crise des céréales, il semble que la politique agricole des trente glorieuses doive se finir dans la douleur. Et pourtant, de nombreux professionnels imaginent des solutions vertueuses pour que chacun puisse vivre de son travail et que les consommateurs y trouvent santé et plaisir.
    Avec :
    - Jean-Michel Berho, éleveur de canards produit « sentinelle » de Slow Food à la ferme Eyhartzea (Domezain-Beraute).
    - Maximilien Rouer, Secrétaire Général de la Coopérative Terrena et co-auteur de Les agriculteurs à la reconquête du monde (Editions JC Lattès).
    - Bernard Artigue, Président de la Chambre départementale d’agriculture de la Gironde, exploitant viticulteur dans l’Entre-deux-mers.
    - Marion Sarlé, fondatrice de la Société Les Sourciers, maraîchers en hors sol dans le Gers
    - Michel Biero, gérant des achats France pour le groupe Lidl.

  • Demain dans nos assiettes ? Bordeaux SoGood 2016

    Demain dans nos assiettes ? Bordeaux SoGood 2016

    Samedi 19 novembre, 15h30 à Darwin

    Le dernier Salon de l’alimentation (SIAL) à Paris a pris pour thème les « vertiges de l’assiette ». Pas une semaine sans que l’on nous annonce qu’une startup a levé des fonds, généralement comptés en millions d’euros, dans le monde de la FoodTech. De la production de nouveaux aliments à la distribution, une rencontre pour faire le tri entre les gadgets sans lendemain et les futurs paradigmes du consommateur.

    Avec :
    - Vincent Prêtet, Président et co-fondateur de 33Entrepreneurs, qui de New York à San Francisco nous tracera un portrait du paysage des Startup qui travaillent aujourd’hui sur l’alimentation
    - Freddy Thiburce, Directeur du Centre Culinaire Contemporain de Rennes qui regroupe une centaine de partenaires publics /privés de l’alimentation
    - Laurent Spanghero, Directeur de la Startup Nutrimat (et grand joueur de rugby !)

  • Le bon match / Carreau du Temple

    Le bon match / Carreau du Temple

    Du 6 au 8 juillet 2016.

    Deux bonnes raisons de se régaler et de s’amuser à Paris: Les Heures Heureuses, l’happy hour le plus gourmet de la capitale et ses ribambelles de bouchées à 2 euros et Coup de Foot au Carreau du Temple. Alimentation Générale a imaginé un événement qui serait en quelque sorte la fusion des 2 : Le Bon Match. De 18h à 20h, au bar du Carreau du Temple, des chefs soigneusement sélectionnés proposeront une petite bouchée à 2 euros (et la boisson qui va avec à 2 euros aussi). On peut leur faire la ola !

    Mercredi 6 juillet : le chef de la chouette cantine transalpine Retro Bottega dans le 11eme arrondissement va donner le coup d’envoi du Bon Match. Pietro Russano servira une petite bouchée qui va tacler vos papilles. Il y aura de la ricotta, de l’anchois et de la cucuzza ou courgette serpent… On ne vous en dit pas plus, le mieux, c’est de venir y goûter. Salute ! Le Bon match ? Le pétillant Mauzac nature de Bernard Plageoles.

    Jeudi 7 juillet : Après la fin de l’aventure Youpi et Voilà, rue Vicq d’Azir, Patrice Gelbart a pris ses quartiers dans Les caves de Prague où il prépare tous les midis des assiettes fraiches et franches, colorées et généreuses à prix doux. Jeudi 7 juillet, dès 18h, il servira un petit bouillon à manger et à siroter aux saveurs de la feuille de match ? France ? Italie ? Suisse ? D’avance, on dit « Youpi! ». Le Bon match ? Le Sylvaner nature de Sylvie Spielmann.

    Vendredi 8 juillet : Au mois de décembre dernier, elles ouvraient AMAMI, petite cantine-salon de thé-pourvoyeur d’instants douceur. Sayako Tsuji est Américano-Japonaise, Antoaneta Julea, Canadienne d’origine roumaine et c’est un peu la fusion de ces identités que l’on retrouve dans leur cuisine. Des bentos plein de peps à l’heure du déjeuner mais surtout, des pâtisseries à tomber, comme l’incroyable tarte matcha à déguster avec un café de la Brulerie Belleville. Le 8 juillet dès 18h, elles serviront des Inari Pockets, ces petites poches de tofu frits remplies de saumon mariné au gingembre et de petits pois frais. Le bon match ? Une bière Asahi.

    Le foot est-il soluble dans la food ? Le ballon rond est-il compatible avec le ballon de rouge ? Pour le savoir, Alimentation Générale propose Le Bon Match, un apéro pour ceux qui s’en footent (ou pas).

  • Demain, dans vos assiettes / UP Conferences

    Demain, dans vos assiettes / UP Conferences

    Jeudi 21 avril 2016, de 18h45 à 20h30.

    Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il est crucial d’échanger sur l’alimentation de demain, tant les enjeux soulevés sont primordiaux. De l’accroissement de la population à la dégradation des sols, en passant par la qualité des aliments et leur distribution, les enjeux concernent bien tout à chacun au-delà du seul plaisir de la table. Plus que la satisfaction des besoins biologiques, l’industrie agro-alimentaire doit également répondre à des critères sociaux et culturels déterminants quant aux choix des produits proposés. Entrée plat et dessert au menu de cette nouvelle édition des UP Conferences, organisée en partenariat avec Alimentation Générale et le programme Idée² du Carreau du Temple, pour imaginer une alimentation respectueuse de l’homme et de la planète, tout au long de la chaîne.

    Intervenants :
    - François Colomban, R&D Food Discovery Director – Danone
    - Gilles Fumey, Professeur de géographie culturelle de l’alimentation à l’université Paris-Sorbonne
    - Armonia Pierantozzi, Fondatrice de Sitopia
    - Maxime De Rostolan, Coordinateur du projet Fermes d’avenir
    - Clément Scellier, Co-fondateur de JIMINI’S
    - Charles Soussan, Président de l’association Le Goût des autres

    UP Conferences – « Demain, dans vos assiettes »
    Le Carreau du Temple
    Inscription gratuite mais obligatoire

  • Penser manger / Zone sensible

    Penser manger / Zone sensible

    Du vendredi 15 au dimanche 17 Avril.

    Trois jours pour voir, boire, lire, manger, écouter, danser, se retrouver autour de la table comme autour d’un ring de boxe. C’est l’idée de la première édition du festival « Penser manger », qui se déroulera dans les murs de Zone Sensible à Saint-Denis et dont Alimentation Générale est partenaire. Le festival invite à la fois des artistes, des chefs, journalistes, écrivains, chercheurs, réalisateurs, musiciens, biophysiciens, performeurs autour de ce qui nous retient à table. En tout 14 artistes et « acteurs-penseurs » dont Marc Brétillot, en résidence à Zone Sensible depuis plusieurs semaines, qui créera chaque soir, avec Olivier Darné, deux « diners performance » et Daniel Spoerri, père du Eat Art qu’on ne présente plus …

    Avec la participation des artistes et « auteurs / penseurs »
    Michel Blazy (Artiste), BLOOM BOX (Musicien), Marc Brétillot (Designer culinaire), Arnaud Daguin (Cuisinier), FEGH (Performeuse culinaire et penseur en nourriture ), Eugenio Mailler et Pascale Brevet (Goûteurs, mangeurs, penseurs et auteurs culinaires), CYS (DJ), Christophe Lavelle (Biophysicien et chercheur au CNRS), Konrad Loder (Artiste), Daniel Spoerri (Artiste), Yann Vanderme (Artiste plasticien), Laurent Védrine (Auteur réalisateur)

    Festival Penser manger
    Zone sensible – Saint Denis
    26, rue Arthur Fontaine 93200 Saint-Denis

  • Quizz Ciné Food / Brides Les Bains

    Quizz Ciné Food / Brides Les Bains

    Samedi 11 juin 2016, 20h30, Cinéma Le Doron.

    Installé sous un grand chapiteau dans le parc thermal, le festival « Nourrir sa santé » a des airs de guinguette et cultive un esprit bon enfant. Au programme une grande conférence, une Garden Party qui réunira 11 chefs, démos, causeries, concours de cuisine et soirées festives, les festivaliers découvriront recettes inspirées et gourmandes, techniques astucieuses et présentations séduisantes. Mais aussi le Quizz Cinéfood d’Alimentation Générale …

    Le Quizz Cinéfood – Cinéma Le Doron
    Le cinéma regorge de scènes autour de la table (ou du frigo), de scènes où l’on mange, où l’on cuisine. Le Quizz cinéfood est d’abord une rencontre ludique construite autour d’une projection d’extraits de films, de scènes classiques du cinéma, de séquences oubliées où l’alimentation joue un rôle central.  Chaque scène fait l’objet d’un quizz auquel le spectateur doit répondre à l’issue de la projection de chacune d’entre elles.

  • Quizz Ciné Food / Séoul International Film Food festival

    Quizz Ciné Food / Séoul International Film Food festival

    Du 26 au 31 mai 2016.

    La seconde édition du Seoul International Food Film Festival présente à son public une soixantaine de films de pays divers. Cette année, dans le cadre de l’Année de la France en Corée, le festival propose une section spéciale intitulée ‘Délices de France’. Du film muet à des films plus récents, le public Coréen a découvert neuf long et court-métrages français alliant cinéma et gourmandise, ainsi que le Quizz Cinéfood d’Alimentation Générale.

    Le Quizz Cinéfood – Spécial Délices de France
    Le cinéma regorge de scènes autour de la table (ou du frigo), de scènes où l’on mange, où l’on cuisine. Le Quizz cinéfood est d’abord une rencontre ludique construite autour d’une projection d’extraits de films, de scènes classiques du cinéma, de séquences oubliées où l’alimentation joue un rôle central.  Chaque scène fait l’objet d’un quizz auquel le spectateur doit répondre à l’issue de la projection de chacune d’entre elles. Pour cette édition à Séoul, le Quizz Cinéfood n’a présenté que des films français permettant de découvrir l’histoire comme la gastronomie française.

  • Quelle place pour la viande ? Sur la planète ? Dans l’assiette? Les duos de Ferrandi

    Quelle place pour la viande ? Sur la planète ? Dans l’assiette? Les duos de Ferrandi

    Lundi 8 février 2016.

    Une fois par trimestre, à l’école, un chef et un chercheur, se rencontrent à l’école FERRANDI Paris pour débattre d’une question. Un projet d’Alimentation Générale et de l’École Ferrandi Paris ouvert aux éléves de l’école mais accessible à tous sur notre magazine en ligne.

    Quelle place pour la viande ? Sur la planète ? Dans l’assiette?
    La viande, et singulièrement la viande de boeuf, a pris depuis quelques années de sévères coups médiatiques. Remise en cause de sa traçabilité, de son assurance santé, de sa neutralité environnementale ; son statut éthique et symbolique évolue et les achats des consommateurs changent. Au-delà de ces données déjà observables, un bouleversement bien plus grand advient dans les équilibres planétaires avec l’arrivée massive de nouveaux carnivores. Comment ces mouvements structurels impactent-ils les propositions culinaires et gastronomiques sous l’impulsion de la conscience et de la créativité des Chefs?

    Une discussion entre
    François Pasteau, le chef zéro carbone à l’Epi Dupin, président de l’Association Bon pour le Climat
    Gilles Fumey, professeur en Géographie culturelle de l’alimentation dirige le pôle Alimentation, risques et santé à l’université Paris-Sorbonne.

  • Le poisson d’élevage est-il meilleur que le poisson sauvage? Les duos de Ferrandi

    Le poisson d’élevage est-il meilleur que le poisson sauvage? Les duos de Ferrandi

    Mardi 10 novembre 2015.

    Une fois par trimestre, à l’école, un chef et un chercheur, se rencontrent à l’école FERRANDI Paris pour débattre d’une question. Un projet d’Alimentation Générale et de l’École Ferrandi Paris ouvert aux éléves de l’école mais accessible à tous sur notre magazine en ligne.

    Le poisson d’élevage est-il meilleur que le poisson sauvage?
    Au moment où de nombreux chercheurs s’accordent pour annoncer la fin d’un poisson bon pour l’homme dans les eaux de la Méditerranée, où la surpêche menace les ressources marines de nombreux océans et où la demande des consommateurs pour la qualité et l’éthique ne cesse de croître, la production piscicole peut être la solution. Mais quelles sont les conséquences sur la nature? L’environnement? Les qualités organoleptique du poisson d’élevage sont-elles nécessairement altérées?

    Une discussion entre :
    Jean François Baroiller, chercheur au Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD)
    Gaël Orieux, Chef de Auguste (Paris 7ème), parrain du projet européen Mr Goodfish

  • Quizz Ciné Food / Street Food Temple

    Quizz Ciné Food / Street Food Temple

    Samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015.

    Street Food Temple #2 revient avec plein de bonnes choses dans ses fourneaux ! Une deuxième édition à laquelle Alimentation Générale ajoute son  grain de sel avec de la photographie, des courts-métrages, des rencontres informelles et un quizz Cinéfood pour pimenter allègrement le week-end.

    Le Quizz Cinéfood – Auditorium
    Le cinéma regorge de scènes autour de la table (ou du frigo), de scènes où l’on mange, où l’on cuisine. Le Quizz cinéfood est d’abord une rencontre ludique construite autour d’une projection d’extraits de films, de scènes classiques du cinéma, de séquences oubliées où l’alimentation joue un rôle central.  Chaque scène fait l’objet d’un quizz auquel le spectateur doit répondre à l’issue de la projection de chacune d’entre elles. Le gagnant du quizz gagne un repas pour deux dans le restaurant du chef, Pierre-Sang Boyer, parrain de la soirée.

    Samedi 26 septembre > 18h00-21h : Ciné Food (trois sessions de 30 minutes : 18h00-19h00-20h00)
    Dimanche 27 septembre 2016 > 15h-18h00 (trois sessions de 30 minutes : 15h, 16h, 17h)

  • Rencontres Bord de table / Street Food Temple

    Rencontres Bord de table / Street Food Temple

    Samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015.

    Street Food Temple #2 revient avec plein de bonnes choses dans ses fourneaux ! Une deuxième édition à laquelle Alimentation Générale ajoute son  grain de sel avec de la photographie, des courts-métrages, des rencontres informelles et un quizz Cinéfood pour pimenter allègrement le week-end.

    Rencontres Bord de table – Espace Lounge
    Conversations, récits d’expérience et rencontres avec designers culinaires, streeters, personnalités Street Food invitées, journalistes, auteurs, chefs et invités surprises ; Alimentation Générale taille la bavette en mode lounge autour des thématiques Street Food ! L’occasion aussi de rencontrer la rédaction.

    Samedi 26 septembre – 15h-18h
    15h : Pierre-Sang Boyer, chef, restaurant Pierre Sang
    15h30 : Mina Soundiram, journaliste Très Très bon
    16h : Cyril Dedieu, Bugelski
    16h30 : Bari Enzo, Tooq Tooq
    17h : Gloria Avila, La Cantina de Gloria
    17h30 : Philippe Ivanez, Les Jnoun, artiste et cuisinier
    18h : Un(e) représentant(e) du Cabinet d’Olivia Polski, Ajointe à la Maire, chargée du commerce et de l’artisanat

    Dimanche 27 septembre 2016
    15h : Jérôme Kohn, Directeur du Centre Régional d’Innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA)
    15h30 : Sue, Epices & Love
    16h : Marie-Hélène Mahé, finaliste de la Saison 4 de Masterchef
    16h30 : Romain Behar, Chasseurs cueilleurs
    17h : Nathalie Nguyen, finaliste de la saison 2 de Masterchef / Le camion bol
    17h30 : Chloé Charles, Chef, conceptrice du Kébab gastro au restaurant Rococo

  • Films & photographies / Street Food Temple

    Films & photographies / Street Food Temple

    Du vendredi 25 au dimanche 27 septembre 2015.

    Street Food Temple #2 revient avec plein de bonnes choses dans ses fourneaux ! Une deuxième édition à laquelle Alimentation Générale ajoute son  grain de sel avec de la photographie, des courts-métrages, des rencontres informelles et un quizz Cinéfood pour pimenter allègrement le week-end.

    Les cours métrages de Charlie White & Stewart Allan – Auditorium
    Découvrez durant toute la durée de Street Food Temple #2, les deux courts métrages de Charlie White et de Stewart Allan : The Lonely Planet Omelette Shop, un Portrait de cette institution familiale qui débite 1000 œufs par jour dans une rue de Jodhpur au Rajastan. L’omelette comme obsession! Et The Golden Kitchen  : Au cœur du temple sacré d’Amritsar, près de 100000 personnes sont nourries quotidiennement. Ne tenant compte ni de la religion, ni de la caste ou du statut, chacun mange côte à côté en toute égalité.
    Vendredi 25 septembre  > 18h-24h00
    Samedi 26 septembre > 11h-18h00 et 18h00-24h
    Dimanche 27 septembre >11h-15h et 18h00-21h

    Cuisine de rue (Asie et Inde) Photographies – Entrée et Espace Lounge
    Isabelle Rozenbaum et Les Jnoun sont à la fois photographes et vidéastes. Ils ne cessent d’être inspirés par la cuisine comme sujet de gourmandise ou de société. On découvre les images qu’ils ont ramenées de Corée du Sud, d’Inde ou d’Asie. Un voyage au coeur de la cuisine de rue.
    Du vendredi 25 septembre  au dimanche 27 septembre

    Images sur le vif – Films de Philippe Ivanez – Demi salle de réunion
    De son récent voyage en Corée, Philippe Ivanez ramène des photographies mais aussi des bouts de scène de vie prises sur le vif : marchés au poisson, repas dans la rue, rencontres conviviales ; c’est un peu de Séoul à Paris.
    Samedi 26 et dimanche 27 septembre > 11h – 23h

  • Légers décalages / Palais de Tokyo

    Légers décalages / Palais de Tokyo

    Samedi 25 avril de 16h à 23h.

    En écho à l’exposition Le Bord des mondes, Le Palais de Tokyo a confié à Alimentation Générale le soin de concocter la journée thématique « Légers décalages ». Quand la cuisine se frotte aux frontières de l’art… En « Légers décalages » avec l’exposition du Palais de Tokyo Le Bord des mondes, cette journée montre quelques productions d’acteurs du goût qui dépassent souvent les limites de leurs disciplines et nous amènent dans un ailleurs, une vision d’un monde sensoriel infini dont l’art n’est pas exempt.

    * * *

    Programme rencontres & performances / Grande Rotonde, 16h-20h
    16h. Constructivisme et déconstructivisme au cœur de la « nouvelle nouvelle cuisine »

    Christophe Lavelle, scientifique – Après la nouvelle cuisine des années 70, qui insuffla un vent de légèreté et de nouveauté dans les assiettes, une « nouvelle cuisine » émerge depuis quelques années dans laquelle les aliments constituent une matière première que le chef artiste utilise pour composer des tableaux éphémères à même d’émouvoir le client au-delà de la simple sphère gustative. Christophe Lavelle, chercheur au Muséum National d’Histoire Naturelle et formateur pour les filières hôtelières, décortiquera cette tendance sous toutes ses facettes (physico-chimique, anthropologique, technique, artistique) et montrera quelques réalisations concrètes de cette cuisine d’avant-garde.

    17h. Enfance
    Elsa Marie, chef – Les Pères Populaires, c’est la cantine au sens noble du terme, le bistrot nourricier, qui rassasie le corps, et l’âme par la même occasion. C’est la ravissante Elsa Marie qui, chaque jour de la semaine, donne le ton et le goût de la journée. Sa cuisine est fine, précise, ses associations touchantes, ses desserts régressifs. Et c’est de cela dont il sera question dans cette rencontre, de régressivité et d’enfance. De ce souvenir du goût de l’enfance, de cette frontière, et du passage à l’âge adulte.

    18h. Du sacré dans l’assiette
    Christian Qui, chef de Sushiqui & Sandra Revolon, anthropologue – Christian Qui est cuisinier, mais il a aussi été paysagiste. Il manie l’art des sushis et parle volontiers des poissons qu’il cuisine tout autant de son respect pour eux. Il les met en scène quotidiennement car pour lui, il faut remettre du magique dans l’assiette et dans l’acte de manger. Certains cultes le fascinent, comme celui de la bonite. En Océanie, dans les îles Salomon, certaines populations vouent en effet un véritable culte au beau poisson moiré. Il en parle avec l’anthropologue Sandra Revolon.

    19h. La Banque du miel – Fonds de garantie sur le vivant
    Olivier Darné, graphiculteur – Plasticien, apiculteur, Olivier Darné est à la croisée de recherches plastiques et environnementales et au croisement des diversités culturelles, sociales et urbaines. Il élève depuis 20 ans des abeilles et récolte un miel cultivé en milieu urbain, le Miel Béton, renversant ainsi l’image d’une campagne nourricière. « Dans un monde ou l’argent produit de la mort, un projet artistique serait-il en mesure de transformer de l’argent mort en abeilles vivantes ? ». Avec le projet, la Banque du miel, il questionne avec le Parti Poétique la spéculation sur les valeurs, le partage des richesses et la disparition des ressources, en mettant l’abeille, dont l’existence est vitale pour l’espèce humaine, au cœur du processus.

    16h-20h La danse à voile (performance en continu)
    Performance culinaire pour deux pâtissières du Gers pour la fabrication des «Délices d’Alienor », le pastis gascon. Les « croustadières » travaillent sur des tables de 8 mètres de longueur dansant autour de table et étirant, avec des subtils mouvements des avants bras et des poignets, la pâte plus fine que la voile de mariée. Un geste ancestral venu des bords des mondes de leur Gers natal.

    * * *

    Programme projections
    Montage de films et d’extraits de films par Alimentation Générale (1h04), Salle 37
    Evidemment, quelques chefs sont passés par l’image pour dépasser les frontières matérielles de leurs cuisines, à commencer par Pierre Gagnaire qui fait l’objet d’une vidéo présentée au cœur de l’exposition. Dans ce montage, on verra aussi Michel Troisgros ou Bertrand Grébault, mais aussi d’autres endroits du monde non encore atteint par la haute gastronomie mais où l’alimentation franchit néanmoins des frontières réelles et imaginaires.
    Télécharger la liste des films projetés.

    11 chefs en Bord des mondes, Point Perché
    En écho à l’exposition, Fulgurances a imaginé un parcours culinaire hors les murs dans Paris. Chaque semaine un chef a présenté dans son restaurant son interprétation de la sortie des territoires et propose ainsi au visiteur de goûter la saveur d’horizons insoupçonnés. Les 11 chefs associés nous présentent leur Bord des mondes. Les chefs : Le Balzac / Pierre Gagnaire ; Septime / Bertrand Grébaut ; Le 6 Paul Bert / Louis Philippe-Riel ; Youpi & Voilà / Patrice Gelbart ; Restaurant Akrame / Akrame Benallal ; Frenchie Bar à vins / Grégory Marchand ; Les Pères Populaires / Elsa Marie ; Saturne / Sven Chartier ; Au Passage / Edward Delling & Peter Orr ; Restaurant David Toutain / David Toutain ; Le chateaubriand / Inaki Aizpitarte

    Gestes oubliés, Ymane Fakhir, Point Perché
    Ymane Fakhir explore la question de l’alimentation au travers de gestes, d’objets ou d’histoires familiales combinés à une certaine fascination pour la femme. Avec les vidéos Blé, Pain de sucre, Cheveux d’ange et Graines (Handmade 2011-2012), elle filme en plan séquence, comme elle les aurait photographiées, les mains d’une femme dans ses activités quotidiennes. Elle y passe en revue ces gestes répétitifs qui consistent à transformer une matière première en nourriture.

    Image de une, Ferran Adrià.

  • Débats Haut débit / Salon de l’agriculture

    Débats Haut débit / Salon de l’agriculture

    Du 23 au 27 février 2015 sur le stand de La Ruche qui dit Oui.

    Chaque jour durant le Salon de l’Agriculture, la Ruche qui dit Oui et Alimentation Générale proposent des débats Haut débit durant lesquels les experts viendront confronter leurs expériences et leurs points de vue.

    Lundi 23 févrierBio et techno : un mariage impossible? Cultiver ses légumes en bio, est-ce forcément se contenter d’une bêche et d’une binette ? La mécanisation doit-elle être le pré carré des grandes cultures ? Depuis quelques années, la technologie envahit les champs. Des engins archi-sophistiqués amendent la terre, désherbent, arrachent et récoltent. Des plans open source des engins permettent même de se construire son tracteur dans son salon. Alléger l’homme par la machine, est-ce vraiment possible ? Une agriculture de qualité peut-elle être réellement mécanisée ? Jusqu’où ? Controverses pour faire le tour des innovations et se forger une opinion.
    Avec… Romain Faroux co-fondateur d’Airinov, Gaëtan Séverac, co-fondateur de Naïo Technologies, André Sergent, Président de la Chambre d’agriculture du Finistère

    *

    Mardi 24 févrierLes engrais ont-ils sauvé plus de vies qu’ils n’en ont coûté ? Certains considèrent que les engrais chimiques sont devenus essentiels à l’alimentation d’au moins deux milliards de personnes (Smil 2001, Hager 2008). Mais comment faut-il interpréter ce type de chiffre ? L’Histoire aurait-elle pu être différente ? Aujourd’hui, n’a-t-on pas prouvé que les engrais naturels pouvaient faire aussi bien, sans générer quantités d’externalités négatives ? Les engrais de fabrication industrielle ont-ils dit leur dernier mot pour autant ?
    Avec… Gilles Poidevin, délégué général de l’Unifa, Alain Canet, Président de l’Association française d’agroforesterie

      *

    Mercredi 25 févrierCircuits courts, du beurre dans les épinards des agriculteurs? Un producteur sur cinq vend en circuit court. Marchés, AMAP, grandes surfaces, points de vente collectifs, Ruche qui dit Oui, toutes les formes sont possibles. Mais les circuits courts demandent du temps, de la main d’oeuvre et exigent de réinventer le métier d’agriculteur (il faut savoir communiquer, commercer et s’adapter à la demande des clients). Dans ce contexte, les circuits courts rémunèrent-ils justement les producteurs ? A qui profitent-ils réellement ?
    Avec… Jean-Louis Cazaubon, Président de la Chambre régionale d’agriculture Midi-Pyrénées et Vice-président à l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA ), Yves de Rochefort, agriculteur bio, Alain Cardinaux, journaliste à la France agricole et aux manettes de @circourtsFA, Jérôme Khon, directeur du Cervia

      *

    Jeudi 26 février : 2030… Vous avez le pouvoir, vous en faites quoi (ou vous ne l’avez pas mais vous rêvez de le prendre) ? La question est posée aux acteurs de l’ensemble de la chaîne alimentaire. Du semencier au distributeur en passant par le producteur, vous saurez tout sur leurs visions et leurs ambitions pour 2030.
    Avec… François Burgaud, Directeur des relations extérieures du Gnis, Max de Rostollan, fondateur de Fermes d’avenir, Philippe Desbrosses, fondateur de la Ferme de Sainte-Marthe et à l’origine de la campagne Graines de vie, Guilhem Chéron, Président de La Ruche qui dit Oui !, Jacques Caplat, agronome et auteur de nombreux ouvrages sur l’agriculture

      *

    Vendredi 27 février : Agriculteur, le pire métier du monde ? Alors qu’en 40 ans la France a perdu les ⅔ de ses exploitations agricoles, le revenu des agriculteurs n’en finit plus de baisser. Etre éleveur bovin aujourd’hui, c’est travailler 7/7J et gagner moins de 17 000 euros chaque année. Les scores ne sont pas meilleurs du côté des maraîchers. Pourtant, bon nombre d’agriculteurs entretiennent une relation passionnelle à leur métier. Lever tôt, coucher tard, coups de soleil et pieds gelés, qu’est-ce qui les motive aujourd’hui ? Amphétamines ou endomorphines ? Une conférence pour découvrir plaisirs et douleurs de l’agriculteur.
    Avec… Thierry Pouch, économiste à l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, Florence Pinton, docteur en sociologie et professeur à Agrosparistech, Rémi Dumeri, céréalier (Loiret), Jean-Baptiste Galloo, éleveur de vaches laitières, vaches allaitantes, porcs et volailles (Yvelines)

  • Gaspillage alimentaire : la chasse est (enfin) ouverte / Bordeaux So Good 2014

    Gaspillage alimentaire : la chasse est (enfin) ouverte / Bordeaux So Good 2014

    Samedi 29 novembre 2014 à 18h à Darwin, en lien avec la Journée nationale de collecte de la Banque Alimentaire.

    Les chiffres pour la France sont éloquents : Jusqu’à 30% de la production alimentaire est gaspillée, perdue ou jetée entre le champ et l’assiette et 7kg de déchets alimentaires par an et par personne partent à la poubelle non consommés et encore emballés. Bien sûr, une meilleure éducation des plus jeunes, une activation de réflexes de civisme générant une attention soutenue, des campagnes de sensibilisation, des émissions événementielles comme celle produite récemment par M6 à Lille peuvent sans doute corriger largement les comportements individuels. Mais la somme de ces individus constitue-t-elle une masse critique changeant la donne pour la planète ?

    Ouverture du débat : Jean-Marc Gancille, cofondateur de Darwin éco-système.
    Pour en parler : Bruno Parmentier, ancien Directeur Général de l’Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers, auteur de Nourrir l’humanité, les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIème siècle, Manger tous et bienFaim Zéro : en finir avec la faim dans le monde.
    Bruno Lhoste, ingénieur, notamment auteur de La Grande (sur-)bouffe, pour en finir avec le gaspillage alimentaire
    Sandrine Roumat, chargée du développement durable à Auchan Mériadeck
    Philippe Etchebest, chef, vient de participer à l’événement de M6  sur le gaspillage alimentaire à Lille.

    Le débat sur le gaspillage alimentaire sera suivi par un banquet,
    Les ordures passent à table! au magasin général de Darwin à 19h30
    Avec Philippe Etchebest et Lorenzo Toni, chef du Magasin général

    Débats conçus et animés par Alimentation Générale en partenariat avec Bordeaux So Good et Sud-Ouest Gourmand

    Bordeaux So Good
    28-30 Novembre 2014
    Bordeaux

  • Gastronomie, tous critiques / Bordeaux So Good 2014

    Gastronomie, tous critiques / Bordeaux So Good 2014

    Samedi 29 novembre à 14h.

    Longtemps, la révolution numérique a semblé neutre pour le monde de la restauration. Michelin et Gault & Millau restaient les maîtres de la notation et par conséquent d’une bonne partie de la fréquentation et du chiffre d’affaire. Bien sûr quelques sites internet par-ci par-là donnaient d’autres avis, mais leur influence restait marginale. Et puis les smartphones sont devenus de puissants appareils photos pendant que Facebook et Twitter permettaient à des communautés indépendantes de se former en temps réel. Après tout, nous avons tous un avis sur ce que nous mangeons, comme nous avons un avis sur la qualité d’un film ou d’une exposition. Ce bouche à oreille 2.0 a ainsi considérablement modifié les rapports entre chefs et clients, pour le bien de tous ?

    Pour en parler : Anne Lataillade, animatrice du blog Papilles & Pupilles
    Jacques Ballarin, journaliste, critique gastronomique à Sud-Ouest
    Virginie Félix, journaliste spécialisée food à Télérama (sous réserve)
    Vivien Durand, Chef, Le Prince Noir à Lormont

    Débats conçus et animés par Alimentation Générale en partenariat avec Bordeaux So Good et Sud-Ouest Gourmand

    Bordeaux So Good
    28-30 Novembre 2014
    Bordeaux

  • Paysans, un métier d’avenir? Bordeaux So Good

    Paysans, un métier d’avenir? Bordeaux So Good

    Dimanche 30 novembre à 14h30

    Selon le recensement agricole de 2010, la France comptait 604.000 chefs d’exploitations et co-exploitants agricoles. Dix ans auparavant, ce chiffre était de 750.000. Depuis, il continue à baisser et les agriculteurs s’apprêtent à passer en dessous de la barre des 3% de la population active. Et pourtant. Le Salon de l’Agriculture bat des records de fréquentation, la Politique Agricole Commune (PAC) qui représente plus de 40% des dépenses de l’Union Européenne, n’a jamais été autant discutée, et les initiatives innovantes en matière de production et de distribution n’ont jamais été aussi nombreuses. Le métier de paysan serait-il alors irrémédiablement voué à n’être exercé que par des industriels ou d’aimables bobos épris de retour à la terre ? Les enjeux ne sont pas si manichéens.

    Pour en parler : Arnaud Daguin, chef, consultant, militant d’une agriculture définitivement biologique, il défend avec brio les nécessaires changements pour être à même de nourrir la planète en 2050
    Anne & Thierry Herpin, fondateurs de La Ruche qui dit oui Bordeaux
    Bernard Artigue, Président de la Chambre d’agriculture de Gironde
    Bérénice Walton, éleveuse de bovins,
    Franck Barbieri, association des Bouchers abatteurs de la Gironde

    Débats conçus et animés par Alimentation Générale en partenariat avec Bordeaux So Good et Sud-Ouest Gourmand

    Bordeaux So Good
    28-30 Novembre 2014
    Bordeaux

  • Produire et consommer responsable : une douce utopie ? Salon International du Livre Gourmand de Périgueux

    Produire et consommer responsable : une douce utopie ? Salon International du Livre Gourmand de Périgueux

    Samedi 22 novembre 2014.

    Qui prône la surexploitation des terres et leur appauvrissement ? Qui préfère des produits fabriqués aux plus bas coûts grâce à l’exploitation d’êtres humains? Qui est contre les mesures anti-gaspillage ? Qui adore ne pas savoir ce qu’il y a dans son assiette ? Produire et consommer responsable semblent d’une telle évidence que l’on se demande bien pourquoi ce thème n’est pas apparu plus tôt dans les discours politiques et en quoi une attitude qui relève quasiment du civisme s’avère si compliquée à mettre en oeuvre.

    Un débat conçu et co-produit par Alimentation Générale et animé par Pierre Hivernat, avec :
    Jacques Caplat, auteur de Changeons d’agriculture, Éditions Actes Sud, 2014
    Eric Birlouez , auteur de  Faut-il arrêter de manger de la viande ? Éditions Le Muscadier, 2014.
    Guilhem Chéron, co-fondateur de la Ruche qui dit Oui !

    Salon International du Livre Gourmand de Périgueux.