Initiatives +

Alternatiba : 5 600 km à vélo pour parler du climat

Par -


Le vendredi 5 juin, alors que François Hollande inaugurait la MedCop21, forum de la société civile méditerranéenne, à Bayonne, c’est Christiane Hessel, qui a donné le départ du tour de France à vélo d’Alternatiba. Connu depuis 2013 grâce au lancement de son « village des alternatives », le mouvement basque a décidé, à six mois de la Conférence sur le climat de Paris 2015, « d’éduquer les populations aux solutions locales de lutte contre le changement climatique ».

« Vive la société civile qui prend les choses en main à la place du gouvernement », a lancé la veuve de Stéphane Hessel, face aux quelque 400 personnes venues assister au départ d’Alternatiba, ce tour de France de 5 600 km à vélo. Durant ces quatre prochains mois, dix cyclistes, pédalant sur des vélos de trois à quatre places, vont faire étape dans 187 villes de France : de Bayonne à Paris, en passant par Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Strasbourg, Lille, Caen, Lorient ou encore Nantes.

Une multitude de possibilités d’action
Chacune de ces étapes, symbolisant la transition écologique et la solidarité, sera ponctuée de prises de parole, de conférences et proposera des stands locaux permettant la mise en place d’actions locales à l’échelle des territoires de France. « Nous voulons aller au plus près des populations pour mettre en route la transition écologique, a indiqué Jean-Noël « Txtetx » Etcheverry, l’un des fondateurs d’Alternatiba. Dans des tas de domaines, il existe des possibilités d’agir, notamment à travers la finance solidaire, les énergies renouvelables, des transports plus propres, l’éco-rénovation, une agriculture locale ou encore plus de recyclage. »

Action locale et citoyenne, le tour de France d’Alternatiba se donne également pour objectif « d’interpeller les dirigeants pour qu’ils passent aux actes concrets, en mettant en mouvement des dizaines de milliers de citoyens ». Ces « 5 600 km pour le climat » se termineront à Paris, à l’occasion d’un rassemblement organisé, les 26 et 27 septembre prochains, par Alternatiba Ile-de-France, place de la République où 50 000 personnes sont d’ores et déjà attendues pour fêter l’événement.