Partager :

Agenda

Tous à table!

Les robins des bois de la cuisine

Par -


D’abord relire avec attention le titre de cette manifestation Tous à Table qui vous a paru banal au premier abord, jusqu’à imaginer un énième avatar de la sur-médiatisation ambiante de la cuisine et des chefs, top ou master. Tout est dans le « Tous ».

Au Carreau du Temple à Paris samedi 30 août, Flavio Nervegna et son équipe de Robins des bois entendent bien faire payer les munis pour les plus pauvres et que tous partagent le meilleur à la même table. On avait déjà repéré Flavio dans ses œuvres au sein de la bien nommée association « Tables et partage ». Un principe simple : ceux qui ont les moyens de se payer une bonne table payent pour ceux qui n’iront jamais. En 2011, Flavio créée « Tous à Table » dont les activités commencent à intéresser des grands noms de la gastronomie.

De là à produire un festival, il n’y avait que deux ou trois pas à sauter. Et voilà donc cette fine équipe qui affiche un line up énorme aux fourneaux avec notamment David Toutain, que nous avons la faiblesse de considérer comme l’un des chefs les plus brillants de cette nouvelle génération de créateurs, mais aussi Grégory Marchand, le Chef du Frenchie, Cyril Lignac que l’on ne présente plus, Guy Martin l’immense classique du Grand Véfour, et le chocolatier Jacques Génin venu en voisin.

photo

Flavio Nervegna

Et puis, dans le cas où vous ne verriez pas encore tout à fait la dimension Festival de la chose, Flavio a décidé d’en ajouter une couche. « On s’est dit que si des gens n’avaient pas les moyens de se payer de grands restaurants, ils n’en n’avait pas plus pour se payer des concerts. » Dont acte, Tous à Table, mais aussi Tous en concert avec Les Twin Twin, Béatrice Ardisson ou Peter Von Poehl qui se succèderont sur scène, service compris.

La journée est divisée en trois parties chronologiques : le brunch, l’apéro et le dîner. Ceux qui payent reçoivent un ticket fiscal pour le déduire de leurs impôts. Mais qui sont ceux qui ne payent pas ? Flavio insiste sur les critères. « Il faut pouvoir faire honneur à la table. Nos invités sont donc d’abord choisis sur des critères de sociabilité, sur leur comportement. Ils ont conscience qu’ils font une vraie sortie au resto, et notamment s’habillent en conséquence. »

tous a table

Alimentation Générale suivra avec attention cette première édition (voir Twitter @AlimentationGnr) qui menace de s’installer à Paris comme un rendez-vous incontournable.

Festival Tous à Table. Samedi 30 août 2014
Carreau du Temple
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
Tarifs: 49€ (brunch), 59€ (apéro), 99€ (dîner), 199€ (les 3).
Gratuit pour les 0 à 5 ans.
Réservation en ligne.

Programme ici