TV

Le Bonheur est dans l’assiette

Mehmet Gurs, la Turquie aux portes de l’Europe

Par -


Quatrième épisode sur ARTE de l’excellente série de dix documentaires dont nous vous avons parlé ici. Dix chefs, dix pays et on est aujourd’hui en Turquie avec Mehmet Gurs, un type qui vous repose tout net la question de l’appartenance de la Turquie à l’Europe.

Allez, disons-le tout net, dans le top 3 des épisodes du Bonheur est dans l’assiette, nous rejoignons les propos du réalisateur Phillipe Allante, le voyage en Turquie nous a vraiment amené loin. D’abord et avant tout parce que la cuisine, comme tout sujet à dimension culturelle, pose la question de l’appartenance de ce pays à l’Europe. Et une fois traversé le Bosphore en compagnie du chef Mehmet Gurs, il faut bien reconnaître que cette Europe là est très éloignée des neuf autres pays visités pour la série.

Le trouble est d’autant plus grand que ce Chef, qui a passé les quinze premières années de sa vie en Suède, a acquis une réelle culture culinaire nord-européenne et que sa vision moderne vient se frotter à des traditions dont l’échelle est à la hauteur d’un pays de près de 80 millions d’habitants et grand comme une fois et demi la France. Et dans un territoire aussi vaste, on découvre notamment dans cet épisode, le travail de rat de bibliothèque de produits que mène l’adjoint et mentor de Mehmet en collectionnant tout ce qui fait l’histoire culinaire de la Turquie, la scène dans son Cabinet de curiosité est impressionnante.

Pour le reste, on comprend également, pour ceux qui en douteraient encore, que la Turquie a une gamme infinie de produits d’excellence et pour un Chef, what else?

Diffusion : 17 octobre à 17.45 et en replay pendant 7 jours.
On peut retrouver sur le guide d’ARTE une recette de Mehmet