TV

Le Bonheur est dans l’assiette

James Lowe, le flegme british

Par -


Neuvième épisode sur ARTE de la série de dix documentaires dont nous vous avons parlé ici. Dix chefs, dix pays et on est aujourd’hui en Angleterre avec James Lowe, qui nous offre une histoire unique dans la série : les préparatifs de l’ouverture de son restaurant.

Le jeune James Lowe n’a pas vraiment de problèmes de formation. Quand on affiche des maîtres comme Heston Blumenthal du Fat Duck et Fergus Henderson du Saint John, on peut se permettre toutes les gammes, du contemporain au traditionnel. Si on ajoute à cette assurance culinaire tous risques un bon flegme britannique, on n’a pas franchement l’impression que James soit soumis à un stress épouvantable.

Et pourtant, cet épisode a été tourné dans les jours qui ont précédé l’ouverture de Lyle’s, son restaurant à lui, dans le quartier devenu le plus branché de la capitale londonienne à Shoreditch. Ici, le risque de ne pas faire le buzz pendant quelques semaines est quasiment nul. En revanche, s’inscrire dans la durée, c’est une autre affaire dans un Londres toujours plus performant dans ses offres culinaires de qualité. On a récemment vérifié pour vous, un peu plus de six mois après l’ouverture, Lyle’s a passé toutes les bonnes critiques et affiche complet tous les soirs.

Notons aussi dans cette épisode, en contrepoints de l’excitation londonienne, de très belles scènes dans les vertes et calmes Cornouailles où James va se ressourcer au calme et accessoirement s’approvisionner des meilleurs viandes britanniques ou, à tout le moins, anglaises (nos amis écossais pourraient nous en vouloir).

Diffusion : Jeudi 23 octobre à 17.45 et en replay pendant 7 jours.
On peut retrouver sur le guide d’ARTE une recette de James

Ramson soupe

Choux-rouge-passe-au-barbecue-pour-salade-du-chef