La chronique de Joe Gillis

Celle qui évite les restaurants où c’est fait comme à la maison

Par -


- Chèque de table, Ticket restaurant, Chèque restaurant, Chèque déjeuner, Chèque vacances, Visa Electron, Visa, American Express, Maestro, Master Card, CB…

Depuis que, pour ses 13 ans, j’ai ouvert un livret jeune à ma fille, elle a indéniablement progressé dans le décryptage des moyens de paiement. Ma fille est formidable. Pourtant, là, elle sèche, un nouveau logo la laisse pantoise :
- Et ça ? Je connais pas celui-là !

Nous sommes devant l’un de ces bistros-restaurants-branchés de Paris méritant de figurer, entre deux publicités, dans Next ou M le Magazine, tellement il est sombre, tellement il a des tables en bois vernis et tellement ses clientes aux épaules dénudées par un vêtement noir asymétrique font la gueule en terrasse tout en soufflant la fumée de leur cigarette au visage de garçons mal rasés, mais en casquette authentique.
- Dis papa, tu le connais, toi, ce logo, c’est une maison dans une casserole ?

Cette question me ravit. D’abord parce qu’elle ose encore m’appeler « papa » alors qu’elle est capable de me saluer d’un signe minimaliste de la main quand, en balade avec ses copines, elle me croise dans la rue. Ensuite parce que sa question prouve qu’elle pense que j’en sais plus qu’elle, que je suis encore, à ses yeux, une source de connaissances (et cela, même si je n’arrive pas à me souvenir qui, de Katy Perry ou de Lady Gaga, s’est habillée d’une robe en viande de bœuf). Ma fille est formidable. Je lui réponds donc faussement hésitant :
- Je crois que c’est le nouveau logo pour dire que les plats sont « Faits maison » et…

Elle me coupe aussitôt :
- Comme à la maison ?

- C’est un nouveau label, ça veut dire qu’ils cuisinent des produits bruts, qu’ils savent donc le faire et passent un peu plus de temps que dans les autres restos où des stagiaires à temps partiel non déclarés réchauffent des surgelés d’un coup de micro-ondes…

Elle me coupe à nouveau, tout aussi ironique :
- Tu veux dire qu’ils mettent trop de citron dans leur poulet à la crème même quand on leur dit qu’on en veut bien un peu, mais pas trop ? Qu’ils font à peine cuire les haricots verts pour qu’ils soient légèrement croquants sous la dent, même si on les aime cuits jusqu’à la bouillie ? Qu’ils recyclent les restes de pâtes en les faisant griller dans une poêle et en les baptisant « croustipâtes » pour faire croire que c’est un plat avec une recette et tout et tout, même si c’est juste pour pas les jeter ?

Ma fille est formidable, mais, parfois, elle me fatigue.
- Si tu veux on va ailleurs.

Nous reprenons notre marche en silence. Moi, perdu dans une seule pensée : c’est très bon les « croustipâtes ».