Cinéma

Zéro Phyto 100% Bio : cantines bio et villes sans pesticides

Par -


Zéro phyto 100 % bio, est le nouveau documentaire du réalisateur Guillaume Bodin. Une enquête sur les communes françaises, pionnières dans l’interdiction de l’utilisation de pesticides dans les espaces publics et engagées dans une restauration collective biologique.

Guillaume Bodin était ouvrier viticole sur des domaines en bio et en biodynamie avant de me lancer dans la réalisation de films documentaires ! Amoureux de la nature et épicurien, il s’est dit qu’il fallait faire sa part dans ce monde afin de sensibiliser le maximum de personnes à la préservation de l’environnement et à une alimentation de qualité. Après deux documentaires sur le monde du vin La Clef des Terroirs et Insecticide Mon Amour, il réalise aujourd’hui un film documentaire à l’initiative des associations Générations Futures, Bio Consom’acteurs et Agir Pour l’Environnement.

Zéro Phyto, 100% bio

Dès le 1er janvier 2017, les communes et les collectivités n’auront plus le droit d’utiliser de pesticides de synthèse pour entretenir les espaces publics. C’est un pas vers la diminution de notre dépendance aux pesticides et vers la préservation de la santé des citoyens et de la nature et de la biodiversité. Cette loi, est le fruit du travail du sénateur, Joël Labbé, et de la société civile, notamment les associations partenaires du projet « Zéro Phyto 100% Bio ». Le projet de loi imposant 20 % de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective n’a pas été, lui, adopté au Sénat, mais cela n’a pas empêché pour autant certaines communes de prendre les devants.

Quelles sont ces communes pionnières? À Versailles, Miramas, Grande-Synthe, Langouët, et Laurenan, la présence de pesticides chimiques de synthèse dans les espaces publics est déjà de l’histoire ancienne.  À Mouans-Sartoux, la régie agricole municipale répond à l’essentiel des besoins alimentaires de la commune. Le reste est fourni par des fermes biologiques locales. À Langouët comme à Paris, dans les 2e et 5e arrondissements, les élus ont adopté des mesures drastiques pour améliorer la qualité des repas et collaborent étroitement avec des agriculteurs bio et des associations de leur région.

affiche-zero-phyto-100-bio_orig

Changement des pratiques

Financé par une campagne de crowfunding qui a réunit 1536 personnes et 75 853€, le documentaire met en avant 35 municipalités qui ont porté des actions concrètes menées en faveur de l’arrêt des pesticides et/ou de la promotion de la bio, ainsi que leurs partenaires : associations, entreprises, agriculteurs, ingénieurs, artisans qui ensemble contribuent à l’amélioration de la qualité de la vie. Conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, ces acteurs de terrain ne livrent pas de solutions toutes prêtes, mais décrivent plutôt les étapes qu’ils ont franchies pour mener à bien leurs projets. Leur expérience montre que toutes les communes, quelles que soient leur taille et leur couleur politique, peuvent changer leurs pratiques.

Plus d’infos sur le site de Zéro Phyto 100% Bio
Dates des projections près de chez vous