Cinéma

Manger! Quand le cinéma se met à table

Par -


 Avec ses dimensions symboliques, sociales, économiques et politiques, l’acte de manger inspire le cinéma qui, dans des registres très variés allant du burlesque au fantastique, questionne ce que l’on incorpore, depuis nos modes de production jusqu’à nos rituels de consommation. Du 2 mars au 14 avril, le Forum des images se met en mode « Manger » avec 75 films pour ouvrir les yeux, l’esprit et … l’appétit !

« Manger est un acte économique, moral et politique […]. Quand je mange, je révèle qui je suis et j’indique la place que je m’accorde et que j’accorde aux autres […]. Manger est un dire. En mangeant, je dis la loi, le besoin, le désir, le respect des autres et la justice. Même si je ne veux pas en entendre parler, les autres hommes, présents et à venir, et les autres vivants sont présents quand je mange – ils s’invitent à ma table », note dans son édito la philosophe Corine Pelluchon,  qui sera l’invitée du programme au mois d’avril.

manger2

Qui nourrit qui ? Qui mange quoi, voire qui mange qui, et à quel prix ? Quels sont les tabous et les interdits ? Avec qui, et dans quel cadre, partage-t-on (ou pas) sa nourriture ? Le motif du repas au cinéma offre ainsi des possibilités infinies de mise en scène pour explorer de multiples questions comme l’a compris le site CinéMiam, le goût du cinéma, exclusivement consacré au sujet.

Le festival s’ouvre le 2 mars avec Le Kid, Apart Together, Le festin de Babette et Les petites marguerites puis se prolonge avec La grande Bouffe, Gosford Park, Devine qui vient dîner et de nombreux autres. En tout, 75 films qui évoquent tout ce qu’il se passe autour d’une table : rapports de domination, de classe, de force ; codes et autres bonnes manières ; raffinement, jouissance, excès et débordements ou encore moment de grâce, de communion, de célébration de la vie. Ce cycle intensif sera aussi l’occasion de deux cours de cinéma « Le mi-cuit anthropologique : nature et culture culinaire du cinéma » par Émilie Notéris (auteure) et « De l’engueulade considérée comme un art de la table » par Frédéric Bas (historien et critique) et de deux débats autour des films Que la bête meure et Les festins imaginaires.

Pour tous les passionnés du sujet, Le Forum des images propose aussi une bibliographie et webographie autour du sujet. Petit Blow Up, histoire de se mettre l’eau à la bouche en attendant la semaine prochaine.

Plus d’info : Forum des images

Télécharger Flyer

Et pour tenter de gagner des places, c’est par là :
- samedi 5 mars: La Grande Bouffe
- mercredi 9 mars:  Merci pour le chocolat
- jeudi 17 mars : Jambon, jambon