Idées reçues sur le climat

C’est la faute de la chaleur urbaine

Par -


Des affirmations comme celles-là, on en entend à foison. Que ce soit au bistrot ou dans les médias. Parler de la pluie et du beau temps, c’est s’en remettre aux prévisions météo. Quant aux questions liées au climat et à leurs répercussions sur nos modes de vie… C’est une toute autre histoire… Alors, à cinq mois de l’ouverture de la Conférence climat 2015, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochains au Parc des expositions Paris-Le Bourget, Alimentation Générale a décidé, chaque lundi, d’ouvrir le débat en donnant la parole à des chercheurs, climatologues, journalistes, experts qui, chacun, déconstruiront à leur tour une ou plusieurs idées reçues sur le climat.

***

Lorsqu’ils compilent les enregistrements de température, les scientifiques du Goddard institute for spatial studies qui dépend de la Nasa (National aeronautics and space administration) tiennent compte de l’influence des Îlots de chaleur urbains (ICU). Ils comparent les tendances climatiques à long terme des zones urbaines à celles des zones rurales voisines. Ces procédures sont décrites en détail sur le site de la Nasa (Hansen 2001). Leurs études révèlent que, dans la plupart des cas, le réchauffement urbain est modeste et d’amplitude comparable à celle de l’erreur sur la mesure. Ces résultats sont confirmés par un examen critique effectué par d’autres scientifiques du National climatic data center qui ont mené une étude statistique sur les anomalies de température en zones rurales et urbaines. Résultat, ces derniers aboutissent à la conclusion que « contrairement à une opinion largement répandue, l’impact de l’urbanisation sur l’évolution annuelle des températures ne peut être statistiquement démontré. Les zones industrielles d’une ville sont certes nettement plus chaudes que les territoires ruraux mais les observations météorologiques sont le plus souvent effectuées dans les parties froides des villes et non dans les zones industrielles ».

Par le Réseau action climat France http://www.rac-f.org/ , structure qui fédère les associations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques. Ce réseau est le représentant français du Climate action network, regroupant 450 organisations de part le monde.