Agenda

Aimer la terre, le prochain Salone del Gusto à Turin

Par -


5000 délégués venus de 160 pays, plus de 800 exposants, 300 Sentinelles Slow Food, 500 communautés de la nourriture : Terra Madre est certainement la plus grande manifestation consacrée à la culture alimentaire. Mais on ne fait pas que goûter de bons produits dans ce Salon, on pense aussi le futur de notre planète. Aimer la terre, c’est le thème cette 11ème édition de Terra Madre Salone del Gusto qui se déroulera 22 au 26 septembre 2016.

« Prendre soin de l’environnement et de la planète qui nous accueille est le défi le plus important de notre époque, et un impératif pour tous ceux qui s’occupent de nourriture. Nous voulons redécouvrir le plaisir de prendre soin de la terre avec les producteurs, enseignants, chefs, universitaires, paysans, communautés nourricières et, par dessus tout, les mangeurs. » explique Serena Milano, Secrétaire Générale de la Fondation Slow Food pour la Biodiversité.

Mercato Italiano

L’évènement se développera donc selon trois axes, permettant aux participants de découvrir comment devenir paysan, comment devenir co-producteur et comment cultiver un potager.

Comment devenir paysan ?

Les Sentinelles sont un exemple vertueux de cette attention portée à la terre. Partout dans le monde, elles impliquent des communautés de paysans, éleveurs et pêcheurs et soutiennent les productions de qualité et des protocoles de production. Récemment, la Fondation Slow Food a franchi un palier important avec l’institution de la 500ème Sentinelle : le piment serrano de Tlaola du Mexique. Une Sentinelle totalement féminine, symbolisant l’engagement des femmes autochtones et l’émancipation sociale et économique liée à la redécouverte et à la valorisation de la biodiversité. Le Salon en accueillera 57 cette année venant de 18 pays différents dont l’Afrique où Slow food a aussi développé un programme de 3000 jardins communautaires et scolaires.

20141025_La cucina del recupero l'esperienza Brasiliana_Regina Tchelly-X2

Comment devenir co-producteur ?

Manger est un acte agricole. Et pour passer de simples consommateurs à co-producteurs avertis, il est essentiel de comprendre comment notre nourriture est produite de manière concrète. A Terra Madre, on pense donc. Plus de 50 conférences sont annoncées, et malheureusement toutes donnent envie d’être plus intelligents, ce qui rendra difficile le choix … « L’agro-écologie peut-elle sauver le monde », « La révolution des jardins » ou encore « Ce sont des géants, mais nous sommes une multitude » dans laquelle José Bové viendra nous parler du contrôle du système alimentaire.

8_Prodotti-X3

On retrouve aussi bien entendu les grands sujets de Slow Food lors de parcours thématiques et interactifs : Slow Fish, Slow Meat, Slow Cheese ou encore Défense des abeilles mais en tout premier lieu, la biodiversité alimentaire et le titanesque projet de l’Arche du Goût qui inventorie depuis 1996, et avant qu’ils ne soient perdus, les produits tout autant que les espèces végétales, les races animales et des produits artisanaux liés aux cultures, aux histoires et aux traditions des communautés.

13_Attivita Slow Food Educazione

Comment cultiver un potager ?

Enfin, pour comprendre comment prendre soin de la Terre, le mieux est d’apprendre à bien la connaître, autrement dit la cultiver. Slow Food Education partagera des idées et solutions pour cultiver son propre potager Slow. Des ateliers seront proposés aux écoles et aux familles pour apprendre à faire son compost, choisir les variétés à semer et reproduire ses semences. En pot ou en pleine terre, sur un balcon ou dans un jardin, en ville ou à la campagne.

C’est simple, le programme est si dense qu’il est difficile d’en faire le tour … Il y en aura donc pour tous, et pour tous les goûts. Pendant quatre jours, Terra Madre nous donnera matière à comprendre et explorer, de quoi repartir en mangeurs avertis pour que la terre reste longtemps notre mère nourricière à tous.

Photos : Slow Food