En voyage

Bienvenue dans une vigne canadienne au bord des chutes du Niagara

Par -


Et oui, c’est difficile à imaginer pour les français, mais les Canadiens font du vin ! Certes, la production est relativement faible et ne satisfait la consommation nationale qu’à hauteur de 14%. Mais en 2010, elle s’est élevée à 50,5 millions de litres, soit une augmentation de 40% sur les 10 dernières années.

Si on connait le fameux vin de glace, un nectar élaboré à partir de raisins cueillis gelés et dont le taux de sucre en fait un excellent compagnon de dessert, on peut désormais découvrir des vins en Chardonay, Cabernet ou Riesling. Et si vos pas touristiques vous mènent aux chûtes du Niagara côté canadien, poussez quelques kilomètres plus loin pour découvrir la péninsule et vous balader dans les vignes.

C’est ce que nous avons fait à l’occasion du symposium Terroirs où nous avons pu bénéficier de l’enthousiasme de l’insatiable avocat des vins de cette région : Charles Baker (interview en français).