Sénat : Goulet (UC) demande une commission d’enquête sur la sécurité sanitaire, en particulier le glyphosate

Par -


La sénatrice centriste Nathalie Goulet a demandé jeudi la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la sécurité alimentaire et ses outils de contrôle, en particulier sur les dossiers du glyphosate ou des pesticides et des antibiotiques. « Ces sujets semblent malheureusement absents des États généraux de l’alimentation lancés le 20 juillet » par le gouvernement, souligne l’élue de l’Orne dans un communiqué.

Selon elle, « trop régulièrement, les responsables nationaux et européens refusent de prendre des décisions assurant véritablement la sécurité alimentaire des consommateurs ». « De nombreux exemples autour des questions sur les hormones antibiotiques, sur les pesticides comme les néonicotinoïdes, ont mis en lumière cette forme d’irresponsabilité des décideurs », affirme-t-elle. « La création d’une commission d’enquête au sein de notre assemblée pourrait concentrer ses actions sur les outils de contrôle de la sécurité alimentaire en France et en Europe », ajoute Mme Goulet.

Elle estime aussi que l’entrée en vigueur du Ceta, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, « induit un débat sur la mise en oeuvre de nouvelles règles en la matière » alors que « dans ce cas, l’Europe se substitue à la France par une sorte d’abandon de souveraineté subie ». La commission d’enquête serait composée de 21 membres et « chargée de dresser un état des lieux des outils de la sécurité alimentaire en France et en Europe, d’évaluer les incidences des expertises et de leur indépendance, ainsi que du poids des lobbies de l’industrie alimentaire », propose Mme Goulet.