Les Etats-Unis numéro un mondial de la consommation de vins depuis 23 ans

Par -


Les Etats-Unis, leader mondial des volumes de vins consommés pour la 23e année consécutive, devraient poursuivre leur croissance ces cinq prochaines années, a annoncé jeudi Vinexpo, organisateurs de cinq salons internationaux dédiés aux vins et spiritueux.

Avec une consommation représentant près de 34 milliards de dollars en 2016, les Etats-Unis devraient voir ces chiffres croître d’ici 2021 pour atteindre 45 milliards de dollars, sur un marché mondial estimé au total à 224 milliards de dollars, selon une étude Vinexpo/IWSR (International Wine and Spirit Research). Cette tendance va à l’encontre de ce que connaissent les grands marchés européens comme la France, l’Allemagne et l’Italie qui ont connu une baisse en valeur et en volume en 2016, relève Vinexpo dans un communiqué.

Les vins locaux comme ceux d’importation, surtout néo-zélandais et français, devraient se développer, ajoute l’étude. Concernant les vins effervescents, leur consommation devrait augmenter aux Etats-Unis d’environ 6% ces cinq prochaines années, contre 2% au niveau mondial. Quatrième marché mondial de consommation, ils devraient dépasser la France d’ici 2021 pour se placer au 3e rang des pays consommateurs de Prosecco, après l’Italie et le Royaume-Uni.

Pour les « spiritueux premium », une hausse de plus de 5% par an entre 2016 et 2021 est prévue, et plus de 7% en moyenne pour les catégories « super premium ». La popularité des whiskies américains ne montre aucun signe de déclin sur le marché domestique, avec le Bourbon et le Tennessee whiskey aromatisés qui restent les principaux moteurs de la croissance dans cette catégorie, également très prisée en Allemagne et au Royaume-Uni.