Marché

La Russie limite ses importations de produits laitiers ukrainiens

-


La Russie a décidé de limiter à partir de lundi ses importations de produits laitiers en provenance d’Ukraine, évoquant des risques sanitaires, alors que Kiev a entamé son rapprochement commercial avec l’Union européenne.

« Nous avons eu une réunion concernant le lait et les produits laitiers ukrainiens, et nous avons décidé de restreindre à partir du 28 juillet l’importation de ces produits en Russie« , a déclaré à l’agence publique Ria Novosti Alexeï Alexeenko, un conseiller du directeur de Rosselkhoznadzor, l’agence vétérinaire russe. Les autorités russes reprochent notamment aux produits laitiers ukrainiens de contenir des résidus d’antibiotiques et des bactéries.

« Nous avons contacté le service vétérinaire ukrainien pour mener une enquête, mais n’avons reçu aucune réponse de leur part », a indiqué M. Alexeenko. « La décision a été prise. Nous en avons informé nos collègues ukrainiens« , a confirmé une source à l’agence Interfax. Les autorités russes ont également décidé d’interdire à partir de lundi les produits végétaux en provenance d’Ukraine dans les bagages à main, bagages et
colis à destination de la Russie.

Début juillet, Moscou avait également interdit les importations de pommes de terre ukrainiennes, évoquant une infestation d’insectes ravageurs. Moscou voit d’un mauvais oeil la signature par l’Ukraine d’un accord de libre échange avec l’Union européenne et a prévenu que la Russie prendrait des « mesures de protection » s’il s’avérait que l’accord nuisait à son économie. La Russie a également usé de la même rhétorique contre la Moldavie en
limitant ses importations de viande, de fruits et de vins moldaves après la signature d’un accord entre l’UE et cette ex-république soviétique. Moscou est souvent accusé d’utiliser l’arme commerciale, notamment avec des motifs sanitaires, comme moyen de pression diplomatique sur ses voisins.

Moscou, 25 juil 2014 (AFP)