Monde

La justice russe ordonne la fermeture de trois McDonald’s à Moscou

-


the-most-popular-mcdonalds-in-the-world-is-in-russia-and-it-just-got-shut-down

La justice russe a prononcé mercredi la fermeture pour trois mois de trois restaurants McDonald’s à Moscou, en raison de violations des règles sanitaires sur fond de guerre commerciale liée à la crise ukrainienne.

« Le tribunal a décidé de suspendre les activités de McDonald’s pour 90 jours« , la durée maximale prévue par la loi russe, a indiqué le service de presse du tribunal à l’agence russe Ria Novosti. Un quatrième restaurant moscovite de la chaîne de fast-food a été fermé mercredi pour une durée indéterminée, portant à six le nombre de ses établissements fermés en Russie.

Ces fermetures en série de McDonald’s interviennent quelques semaines après l’embargo décrété par la Russie sur la plupart des produits alimentaires européens et américains en réponse aux sanctions économiques et politiques contre Moscou, accusé par les Occidentaux d’apporter son soutien aux insurgés de l’Est ukrainien. Les restaurants visés à Moscou sont hautement symboliques: l’un d’eux est le premier ouvert en Union soviétique, en 1990, et l’autre se trouve aux pieds du Kremlin.

« Ces décisions sont infondées, la cour a prononcé les sanctions les plus lourdes sans aucune justification« , a affirmé l’un des avocats de McDonalds, Maxime Titarenko, qui a annoncé que l’enseigne américaine allait faire appel contre ces fermetures. « Les infractions évoquées par Rospotrebnadzor ont soit déjà été corrigées, soit sont en train de l’être » a-t-il ajouté. Les autorités sanitaires russes ont de leur côté affirmé que ces fermetures n’avaient « rien de politique ».

Moscou, 27 août 2014 (AFP) -