Danone vend sa filiale américaine Stonyfield à Lactalis

Par -


Danone a annoncé lundi la vente à Lactalis de sa filiale américaine Stonyfield, spécialiste des produits laitiers bio, une cession qui avait été imposée au géant agroalimentaire français pour lui permettre d’acquérir le groupe Whitewave. « Danone a conclu un accord avec Lactalis pour la vente de Stonyfield, l’une de ses filiales américaines de produits laitiers frais, pour un prix d’acquisition de 875 millions de dollars », soit quelque 765 millions d’euros, a annoncé Danone dans un communiqué.

La cession, qui doit être effectuée d’ici la fin octobre, s’inscrit dans le cadre de l’acquisition par Danone de l’américain The WhiteWave Foods, finalisée en avril, qui avait été approuvée par les autorités locales à la condition que le français se défasse de Stonyfield. Whitewave et Stonyfield appartiennent au même secteur, le lait bio, mais leurs tailles sont sans commune mesure : Stonyfield a dégagé un chiffre d’affaires de quelque 370 millions de dollars en 2016, alors que l’année précédente, les ventes de Whitewave représentaient 4 milliards. Danone avait annoncé en 2016 l’acquisition à 12,5 milliards de dollars (11,7 milliards d’euros) de WhiteWave, dans le but affiché de devenir l’un des premiers acteurs du bio au niveau mondial.

Principal obstacle réglementaire à cette opération, Danone détenait déjà Stonyfield, dont la justice américaine a réclamé au printemps la vente. De son côté, la Commission européenne demande à Danone de vendre ses activités liées au lait de croissance en Belgique, où WhiteWave détient la marque de produits laitiers Alpro. Danone et WhiteWave doivent regrouper leurs activités en Amérique du Nord en une seule entité qui opérera sous le nom de DanoneWave, le français comptant doubler la taille de son activité nord-américaine en profitant du fait que les Etats-Unis sont le premier marché du bio au monde.